dimanche 6 juin 2010

Les Piliers de la Terre de Ken Follett


Résumé : Dans l'Angleterre du XIIème siècle ravagée par la guerre et la famine, des êtres luttent chacun à leur manière pour s'assurer le pouvoir, la gloire, la sainteté, l'amour, ou simplement de quoi survivre. Les batailles sont féroces, les hasards prodigieux, la nature cruelle. Les fresques se peignent à coups d'épée, les destins se taillent à coups de hache et les cathédrales se bâtissent à coups de miracles... et de saintes ruses. La haine règne, mais l'amour aussi, malmené constamment, blessé parfois, mais vainqueur enfin quand un Dieu, à la vérité souvent trop distrait, consent à se laisser toucher par la foi des hommes.

Mon Avis : Le moins que l'on puisse dire avant de se lancer dans ce roman de plus de mille pages est que beaucoup d'appréhension survient à l'idée de partir pour une si longue épopée. C'est un pavé, c'est indéniable, mais j'avais déjà eu l'occasion de découvrir l'auteur avec son roman le plus récent, un Monde Sans Fin que j'avais vraiment adoré. Pour certains, ce dernier est beaucoup moins bon que Les Piliers de la Terre mais je ne me lancerai pas dans une comparaison ayant adoré les deux.

L'intrigue n'a rien d'exceptionnel en elle même. On suit le destin croisé de trois hommes représentant trois catégories de la société à savoir la noblesse avec l'infâme William Hamleigh, fils du comte de Shiring, Philip, le prieur de Kingsbride et enfin Tom, un bâtisseur dont le rêve est de construire une fabuleuse cathédrale. Partagé entre amour, architecture, trahison, passion, manigances, le roman change continuellement de sentiment et cela nous fait vibrer avec les personnages. Pourtant, l'histoire ne s'emballe jamais, on reste dans un faux rythme pas très rapide. Or, il se passe beaucoup de choses, les années défilent et les personnages évoluent au gré de l'âge. Les pages ont défilé, je n'ai jamais eu l'impression de lire un pavé si énorme. La lecture n'est pas fastidieuse, on n'a pas le temps de s'ennuyer et on en redemande constamment. En plus, avec les détails de la construction, on apprend pas mal de choses même si ça peut se révéler parfois un peu laborieux à cause de termes techniques assez complexes. Mais c'est surtout une incroyable fresque qui dépeint à merveille la société anglaise de l'époque sur fond de famine et de guerre civile.

L'art de Follett est sa capacité incroyable à créer ses personnages. Ils sont tous très bien réussis et on se les représente avec aisance. Leurs caractères respectifs sont très marqués. Comme je l'ai déjà évoqué, l'histoire tourne autour de trois personnages centraux : le plus important, du moins du fait de sa présence, est le prieur de Kingsbridge, Philip. Très pieux, il dirige avec passion et sérieux son prieuré mais il a une capacité prononcée à manigancer quand il veut arriver à ses fins. Son esprit aiguisé le rend très intéressant même si parfois, il manque de détermination et on a envie qu'il s'active un peu plus. Ensuite, on a Tom, le bâtisseur, un travailleur passionné qui a dévoué toute sa vie à son amour pour la construction et à sa famille. Il est quand même parfois fade, effacé, un caractère un peu moins marqué que les autres. Enfin, il y a le fils du compte de Shiring, Wiliam, un être totalement abjecte. Il est grossier, stupide et concentre sa vie autour de la boisson et des viols. On a une constante envie de le voir échouer dans ses manigances. Il s'allie très vite avec l'évêque Waleran qui sous sa piété dissimule un fond des plus mauvais. Il n'en est pas moins passionnant car il met beaucoup de piment dans l'histoire et on se demande sans cesse ce qu'il va inventer. Les femmes ne sont pas en reste avec deux fabuleuses personnalités : Aliena est une femme au caractère bien trempé et une intelligence très marquée. Elle devient un personnage de plus en plus important dans Kingsbridge et dans l'histoire. L'autre femme, Ellen, est le personnage que je voulais découvrir plus, elle a une personnalité incroyable pleine de colère mais si passionnée. D'autres protagonistes viennent jalonner l'histoire, notamment Jack, le fils d'Ellen et Alfred, celui de Tom. Ils ont tout deux un caractère opposé et vont se livrer à un affrontement pendant toute leur vie.

En ce qui concerne l'écriture, il n'y a pas grand chose à signaler à part que le style est très fluide favorisant l'enchainement des pages. Il n'a pas une plume très marquée mais sa simplicité le rend incontournable. Il n'y a pas de fioriture, le tout est très bien écrit.

Une incroyable découverte dans cette immense fresque qui fait passer avec aisance les centaines de pages. Tout est réuni pour que ce livre reste à jamais gravé dans ma mémoire. Une plume fluide, des personnages passionnant, une intrigue riche, tout cela pour finir sur un très honnête 18/20.

24 commentaires:

  1. C'est fou de voir comment deux personnes peuvent lire le même livre et y trouver des choses différentes !
    Dans ton post, tu te concentres principalement sur les personnages, qui semblent t'avoir le plus marqué (de mon côté, ils m'ont horripilé du début à la fin !).
    Alors que le côté 'fresque historique', que j'avais supporté, ne semble pas t'avoir inspiré.
    C'est intéressant, ces lectures communes !

    RépondreSupprimer
  2. Moi je dirai surtout que ton article m'encourage à m'atteler à la lecture de ce pavé ( que j'ai en LC du 28 ! ) .
    Je l'ai d'ailleurs bien aimé et on en apprends davantage sur les personnages :)

    RépondreSupprimer
  3. Finalement, on a quasiment tous aimé ! Une très belle découverte pour moi et pourtant je partais avec une grande crainte !
    Elles ont du bon ces lectures communes !

    RépondreSupprimer
  4. tentée... il est d'ailleurs en attente de lecture sur une étagère...
    pour le moment un peu effrayée par le nombre de pages...

    RépondreSupprimer
  5. Je suis en train de lire et, pour l'instant, j'aime beaucoup. Du coup, j'ai moins peur de ce pavé.

    RépondreSupprimer
  6. J'espère que le tome 2 rentrera vite à la bibliothèque : en tout cas, je me retrouve complétement dans ton billet.

    RépondreSupprimer
  7. Moi aussi j'ai beaucoup aimé les personnages et je les ai trouvé très fins. Un exemple: Philip, le prieur qui apparait quasiment comme un saint au début de l'histoire, mais on découvre petit à petit qu'il est capable de manigancer et que finalement il a lui aussi des défauts!
    J'ai vraiment bcp aimé cette lecture à la fois par son contexte (historique) et par ses personnages. Merci beaucoup pour cette LC sinon, il serait resté sur mes étagères...

    RépondreSupprimer
  8. Les Lc ont effectivement du bon voir du très bon. Ca aide à se motiver, à s'organiser et à partager encore plus. On se retrouve quasi tous sur un bilan très positif de ce livre et ça me ravit :)

    RépondreSupprimer
  9. Un excellent livre, en effet. J'avais tellement aimé que je l'ai lu deux fois, ce qui m'arrive extrêmement rarement (sauf pour les lectures "scolaires").

    RépondreSupprimer
  10. Tu as bien plus aimé que moi mais je suis quand même satisfaite de cette lecture.

    RépondreSupprimer
  11. Je suis contente que tu aies aimé ! En tout cas, tu as fait un très bel article ! J'espère pouvoir le relire pour la lecture commune du 28 juillet !

    RépondreSupprimer
  12. Merci Frankie pour le compliment et j'espère aussi que tu pourras le relire, tu ne le regretteras pas ;)

    RépondreSupprimer
  13. J'ai vraiment envie de découvrir ce roman, mais comme tu l'explique en introduction, j'avoue que son volume me rebute un peu: je suis beaucoup trop "charette" en ce moment pour me lancer dans une si longue lecture.

    RépondreSupprimer
  14. Il vaut mieux se prévoir pas mal de temps devant soi, c'est sur. Mais la difficulté est légère donc ça se fait quand même très bien;

    RépondreSupprimer
  15. J'avais vraiment beaucoup aimé ce roman, ses personnages et son côté historique. J'ai bien aimé la suite aussi, mais dans une moindre mesure toutefois, avec une impression de déjà vu.

    RépondreSupprimer
  16. Le style et la période tournent autour de la même chose ais je les trouve pas si ressemblant. j'ai adoré les deux. ;)

    RépondreSupprimer
  17. Beaucoup d'avis enthousiastes sur ce titre. Grand amateur de la période médiévale, je me laisserai tenté lorsque j'aurai un peu de temps devant moi.

    RépondreSupprimer
  18. J'aimerais bien découvrir cette fresque ! ^^
    Tu as mis beaucoup de temps pour le lire ? :O

    RépondreSupprimer
  19. Difficile à dire, disons que je l'ai lu en deux fois avec la version partagée en deux tomes. Mais je crois que j'ai mis trois jours pour chaque tome environ plus ou moins un jour.
    En tout cas je le recommande vivement.

    RépondreSupprimer
  20. sans aucun doute, une de mes lectures de l'été :)

    RépondreSupprimer
  21. Voilà, maintenant je l'ai lu ! :) Et j'ai vraiment adoré ! Il fait partie du top 3 de mes lectures 2010 pour le moment ! Le seul bémol est qu'on n'en sache pas assez sur Ellen.

    RépondreSupprimer
  22. 18/20, c'est effectivement très honnête ! Je pense que j'attribuerais un 17 pour ma part. Pas un coup de coeur, mais pas loin !

    Je suis tout à fait d'accord avec ton billet, et tu sembles si enthousiaste en ce qui concerne Un monde sans fin que je me laisserais presque tentée... ^^

    RépondreSupprimer
  23. Et tu aurais plus que raison bien que ça ne fasse peut être pas le même effet quand tu as déjà lu les pilliers.

    RépondreSupprimer
  24. ah, je n'avais pas lu ton article, mais je suis totalement d'accord ! un magnifique livre pour lequel, si je notais, je mettrais surement un note similaire a cause d'un seul petit bémol, pourtant pour ma part...

    biz

    RépondreSupprimer

Vous avez apprécié cette page? partagez-la

J'aime cette page