jeudi 17 juin 2010

Oscar Pill, tome 1, La Révélation des Medicus d'Eli Anderson


Résumé : Je m'appelle Oscar Pill et je ne suis pas un garçon comme les autres. Je suis un Médicus : j'ai le pouvoir extraordinaire de voyager dans n'importe quel corps vivant. Comme mon père, qui fut autrefois un célèbre Médicus avant de disparaître. Aujourd'hui, l'humanité entière est à nouveau menacée : Skarsdale, le sombre Prince des Pathologus, s'est échappé de sa prison. Et moi, j'ai été choisi pour l'affronter. Il me faut braver tous les dangers et rapporter un Trophée d'un endroit où je ne suis jamais allé. Un univers mystérieux qui se trouve... dans le corps humain.

Mon Avis
: De temps en temps, je ne peux pas m'empêcher de lire un roman Jeunesse pour retrouver cette période autorisant encore l'insouciance. J'aime revenir dans ces années qui ont fait grandir mon imagination face à des univers aussi riches les uns que les autres. Concernant celui-ci, j'en ai énormément entendu parler depuis sa sortie avec très souvent, des échos très enthousiastes. Je n'entrerai pas dans les factices comparaisons avec Harry Potter, Le Bus Magique ou Il Etait Une Fois La Vie car avec une association de quelques mots, on peut retrouver beaucoup d'œuvres. Par respect pour les auteurs, je préfère me contenter de ce que j'ai sous les yeux sans aller voir ailleurs. J'étais donc très impatient à l'idée de découvrir cette saga au potentiel de succès assez conséquent.

L'histoire, sans être un modèle d'originalité est très distrayante. Bien qu'elle mette un temps assez long à se lancer, les actions s'enchainent de manière logique et relativement intense. On patiente un certains moment avant de savoir de quoi est capable notre cher Oscar, savoir ce qu'est un Medicus, leur rôle, l'organisation des Pathologus leurs ennemis. D'ailleurs, tous ces points ne sont pas, à mon sens, assez développés. En effet, on manque de détails, d'informations sur tout cet univers. J'espère que tous ces points obscurs seront éclaircis dans le prochain tome.
Ma plus grosse déception vient des Pathologus : on doit attendre le dernier tiers du livre pour qu'un des leurs vienne perturber les projets d'Oscar et encore, il n'a pas une identité propre. Ce que j'aime dans les univers Jeunesse c'est la complexité des méchants, leur charisme. Or ici, on parle du Prince mais d'aucun autre, il n'y a pas de "sous-méchants" qui auraient pu pimenter l'histoire. Cela enlève du suspens et de la richesse.
Pour ceux qui ne l'ont pas lu, sachez que le corps renferme cinq univers totalement différents. Dans ce premier tome, on découvre logiquement le premier qui s'apparente au système digestif. J'ai vraiment adoré ce qu'il avait pu inventer sur le fonctionnement de notre corps et des êtres qui l'habitent. Ce la promet pour la suite et j'ai très envie de voir ce qu'il nous a préparé pour les quatre autres.
La fin, même si j'avais entrevu la possibilité, met en avant un gros potentiel d'ouverture qui promet pour la suite.

Comme dans la plupart des romans Jeunesse, les personnages ne sont pas très complexes. Ils n'ont pas un panel très larges de traits de caractères allant à l'encontre de la profondeur mais cela n'en est pas moins intéressant.
Oscar est un jeune garçon téméraire à tendance bagarreur qui ne passe pas inaperçu dans sa classe. Il a la "tête dur" et n'en fait qu'à sa tête. Il n'hésite pas à désobéir quand il veut aller au bout de ses désirs. Intéressant certes mais quand même un caractère qui revient très souvent dans le genre.
J'ai largement préféré les personnages secondaires. Sans les détailler un par un, ce sont surtout les deux jeunes filles qui ont recueillis mon attention. Tout d'abord la soeur d'Oscar, Violette qui, après la mort de son père, préfère vivre dans ses rêves plutôt que de regarder la réalité. Elle a une répartie assez loufoque et nous fait très souvent rire. L'autre est l'habitante d'Hépatolia, le premier Royaume, Valentine qui est particulièrement pétillante et apporte du tonus à l'histoire.

Associant efficacité et fluidité, j'ai particulièrement aimé cette plume simple sans être simpliste. Les descriptions sont distillées de manière judicieuse et la succession des courtes phrases amènent un rythme soutenu et plaisant. Tous les amateurs du genre remarqueront que c'est un modèle du genre.

Rassemblant tout ce que j'aime en littérature Jeunesse, les aventures d'Oscar Pill, sans être une révolution, apportent ce qu'il faut d'originalité pour entrevoir une saga prometteuse avec son lot de succés. Les personnages sont convaincants, la plume est efficace et l'histoire tient la route même si elle comporte quelques tares. M. Anderson pourra compter sur moi pour les opus suivant. C'est donc avec un 16/20 que je finis ce premier tome.

10 commentaires:

  1. Bon ben voila, j'ai envie de le lire maintenant ...
    Sois fier de toi Lexounet xD

    RépondreSupprimer
  2. tu me réchauffes le coeur Zatoun^^Oscar est content du coup^^

    RépondreSupprimer
  3. Tiens, Zatoun ! Comme on se retrouve :D !
    Ca faisait longtemps que je n'avais pas eu envie de lire une saga jeunesse à ce point ! Merci, Lexounet pour ce billet très convaincant :) !

    RépondreSupprimer
  4. Merci beaucoup Morgouille, laisse toi tenter^^

    RépondreSupprimer
  5. Merci Lexounet pour ce billet très complet. Malgré les faiblesses que tu relèves cette série est vraiment tentante. Je la lirais certainement.

    RépondreSupprimer
  6. J'aime bien aussi lire des romans jeunesses parfois ça détend et c'est sympa :) Merci pour ton billet très bien fait, très envie de lire ce livre maintenant :)

    RépondreSupprimer
  7. Content de voir que j'arrive à motiver des gens sur cet agréable livre^^

    RépondreSupprimer
  8. Il me tente de + en + celui la, surtout quand je lis des avis comme celui ci!!

    RépondreSupprimer
  9. Moi aussi j'ai bien aimé, j'ai d'ailleurs acheté le tome 2!

    RépondreSupprimer
  10. L'histoire est intéressante, c'était une idée à avoir le voyage dans le corps humain. J'ai 16 ans, et je n'ai pas trouvé ça merveilleusement bien écrit mais j'ai quand même passé un bon moment à le lire

    RépondreSupprimer

Vous avez apprécié cette page? partagez-la

J'aime cette page