lundi 7 juin 2010

Cristal Défense de Catherine Fradier


Résumé : Les entreprises sont entrées en guerre, une guerre de l'ombre sans merci pour préserver ou conquérir des parts de marché.
Campagnes de désinformation, sabotage, barbouzes, espions, chantage. De bien étranges méthodes autrefois l’apanage des services de renseignement, aujourd’hui pratiques courantes dans le monde chaotique de la guerre économique.
Il existe toutefois une parade à cette guerre, l’Agence de sécurité économique, trois hommes et deux femmes spécialistes de l’intelligence économique, du renseignement, du contre-espionnage et de l’info. Recrutés pour leur expérience de terrain et leur savoir-faire, ils savent qu’ils sont le dernier recours pour la protection des entreprises nationales.
Pour réussir leur mission, ils doivent mettre en place des stratégies à la hauteur des war rooms d’Outre-Atlantique, voire à user des méthodes employées par ceux qu’il traquent. Ils sont commandités par le gouvernement, l’agence est habilitée Cristal Défense.
Jusqu’au jour où l’alimentation mondiale se trouve au cœur de leur mission, et l’agence prise dans des complots qui impliquent sa propre hiérarchie et dont les enjeux les dépassent…

Mon Avis
: Tout d'abord, je tiens à remercier les Editions du Diable Vauvert et livraddict pour ce nouveau partenariat avec cette maison d'édition. Je voudrais les féliciter de prime abord pour leurs livres qui disposent toujours d'une couverture vraiment attrayante, un atout pour ma part quant à mon choix des livres même si je sais très bien que cela ne reflète en rien la qualité de l'ouvrage.
A l'ouverture d'un thriller, je suis toujours chargé d'appréhension car j'ai une angoisse récurrente sur ce genre : la peur de ne pas pouvoir me repérer dans tous les personnages et ainsi de passer complétement à côté. Au lieu de me précipiter, j'ai pris mon temps pour bien poser toutes les bases bien que des détails ont du m'échapper. J'ai passé un très bon moment et j'avoue aimer le genre de plus en plus.

Attardons-nous d'abord sur l'écriture de cette auteure : j'ai eu un peu de mal au début avec sa plume que je qualifierai d'assez froide ce qui peut, dans un premier temps, rebuter le lecteur. Cela correspond en revanche au genre qui n'est pas réputé pour attirer les plumes colorées. Elle est quand même assez fluide et c'est sans aucune difficulté, à part quelques termes disséminés, que l'on tourne les pages avec réel plaisir. Catherine Fradier ne décrit pas beaucoup, elle nous montre le strict minimum sur ses personnages et cela s'avère suffisant. Avec peu de mot, on arrive aisément à se représenter ce qu'elle veut nous montrer ou nous faire penser. Une auteure prometteuse en la matière selon moi.

Concernant l'intrigue, on se disperse quand même pas mal. Il y a l'intrigue principale où toute l'équipe est impliquée mais il y a aussi des histoires parallèles qui arrivent de manière impromptues et sur lesquelles on ne revient pas pendant plusieurs dizaines de pages. Cela m'a parfois déstabilisé mais j'ai bien réussi à m'y habituer et à me rappeler du nécessaire. Ce qui fait la force mais aussi la difficulté des thrillers est que tout ou du moins presque tout est utile à la suite. Ce que je pourrais cependant reproché, c'est que l'enquête ne se démêle pas de manière très limpide. D'ailleurs, je solliciterai sans doute un peu d'aide pour bien comprendre certains aspects un peu survolés selon moi.
La toile de fond de l'histoire concerne les OGM et une entreprise, Aristee, qui prend dangereusement une ampleur incroyable dans le domaine de l'agriculture avec la création de produits plus ou moins nocifs. On sent que l'enquête a une dimension plus importante que la multinationale seule mais qu'elle implique des personnages hauts placés. En tout cas, on n'arrête jamais, le rythme s'accélère au fil des pages et l'intérêt suit avec aisance.
J'ai heureusement appris cette après-midi qu'il y aurait une suite à ce roman. Si j'avais lu la fin avant de le savoir, je n'aurais pas du tout apprécié sachant que cela se termine potentiellement très mal et surtout que tout est relancé.

Les personnages sont dépeints avec habileté. On s'attache rapidement à l'héroïne, Léo (Eléonore), très professionnelle avec un profond sens de la mission accomplie, une détermination sans faille mais quelques faiblesses que son passé à forger. Son mari meure tôt dans l'histoire et elle va donc enquêter en même temps pour savoir si c'est un suicide comme cela fut annoncé ou si c'est un meurtre. On se demande sans cesse si les histoires ne vont pas se recouper.
On suit souvent ses collègues plutôt diversifiés : Latifa, une jeune femme pleine de tempérament, Igor, un Russe génie de l'informatique, Eric, un homosexuel à l'esprit aiguisé et Xiang, u chinois qui en sait beaucoup sur la mafia de son ancien pays. D'autres protagonistes jalonnent l'histoire mais je vous laisse les découvrir.

Un thriller qui devrait satisfaire bon nombre d'amateurs du genre. L'intrigue est rondement menée même si des éléments sont un peu restés flous pour moi, manquant d'explications tranchées.Les personnages sont très intéressants et l'écriture est adaptée au genre. Un livre que je recommande donc et qui mérite un 16/20.

4 commentaires:

  1. J'avais déjà eu un bon echos de ce livre ! Je ne suis pas non plus friande de thrilleurs mais je t'avouerai que j'aime beaucoup les histoires de complot , avec tout ce qui est intélligence économique et stratégie dans ce genre ( faut dire aussi que dans le cadre de mes études, ça peut se rapproche un ptit peu :P ) .

    Bref , ce livre donne envie ! Je le noterai volontiers , au risque de voir ma PAL doubler de volume ou quadrupler si ça continue .

    RépondreSupprimer
  2. Merci pour ton commentaire. C'est en effet le danger quand on traine beaucoup sur la toile.^^ Tu fais quoi comme étude? Moi aussi ça me fascine les complots^^

    RépondreSupprimer
  3. c'est le deuxième avis que je lis dans ce sens... ça donne envie, je le note, ça peut vraiment changer des thrillers plus trad'... Merci pour ce chouette billet !!!

    RépondreSupprimer
  4. Ta note (plus que bonne) pour ce livre me donne envie de le découvrir. Je le note dans un coin de ma Lal

    RépondreSupprimer

Vous avez apprécié cette page? partagez-la

J'aime cette page