mercredi 4 mai 2011

Glee, tome 1 de Sophia Lowell

Résumé : Au lycée McKinley où les sportifs sont rois, Rachel, « fille à papa » pédante et autoritaire, est traitée en paria. Tous ses défauts ne l'empêchent pas d'avoir beaucoup de talent. Lorsqu'elle rejoint la chorale locale, le Glee Club (soit l'échelon le plus bas dans la hiérarchie du lycée), elle va vite bouleverser l'ordre établi. Elle y trouve une équipe de choc : Mercedes, jeune black à la voix d'or, Artie, le baryton en fauteuil roulant, Kurt, amoureux comme Rachel de Finn, le quarterback (eh oui, amoureux), et Tina, une asiatique timide. Avec eux, Rachel sait qu'elle touche à la gloire et qu'ensemble, ils pourront prouver à tous qu'une salle de concert en liesse peut être plus sexy et glamour qu'un stade de football bourré de pom-pom girls !

Mon avis : j'aurais pu mettre ce résumé et cette chronique en Anglais vu que... tadam... j'ai (enfin) réussi à lire un livre en VO. C'est pour cette raison que j'ai choisi ce titre de l'une de mes séries fétiches, j'ai nommé Glee. J'avais tenté les Harry Potter mais la difficulté était même trop élevée ou alors c'était mon manque de courage... Je ne saurais trop dire. Ceci dit, cela étant fait, maintenant, je n'ai qu'une envie : continuer!!

Parlons du livre en tant que tel maintenant. La première qualité que je relèverais est la capacité de Sophia Lowell à pouvoir transposer les personnages de la série vers les livres. Les personnalités sont préservées : Rachel dans son rôle agaçant de "future star en herbe", Quinn en cheerleader manipulatrice, Mercedes en afro-américaine au tempérament sulfureux ou encore Kurt, passionné de mode, hypersensible et héros cliché gay du livre. Tous les personnages de la série événement sont réunis pour le meilleur... et pour le pire.

Cependant, il manque la dose de second degré qui est une composante essentielle à la série. Dans celle-ci, on outrepasse les défauts inhérents aux personnages pour finalement s'attacher à eux. On se rend compte que les clichés dans lesquels ils sont enfermés au préalables ne sont la que pour mieux faire passer des messages humains. Malheureusement, le livre, à mon sens n'a pas réussi cette judicieuse pirouette.

Pour ce qui est de l'histoire, on est certes plongé dans l'ambiance de la série, c'est amusant, distrayant mais ça n'apporte que peu de choses. Je dirais même au contraire que Glee sans les shows musicaux, le second degré et les divers messages de tolérance, ça rend le tout quelque peu inutile mais surtout superficiel.

Je ne pourrai donner mon impression sur le style vu que c'est ma première lecture intégrale en anglais. En tout cas, c'est assez accessible (je l'ai lu^^) mais on peut déplorer le nombre incalculable de descriptions de tenues vestimentaires...

Pour finir, je ne conseillerais pas ce roman à beaucoup de gens, même les plus assidus de la série. Je ne m'y suis pas ennuyé seulement parce que c'était mon défi et mon effort de lire en Anglais. Alors certes, je ne suis pas très objectif car je l'ai lu par intermittence selon ma capacité ou non à faire l'effort mais il n'empêche, ce roman n'est pas grand chose d'autre qu'un produit dérivé agréable mais dont on peut facilement se passer, fan ou pas fan. J'attribue un 09/20 à ce roman.

8 commentaires:

  1. C'est bon à savoir, étant moi-même fan de la série. Bravo pour ta lecture en VO. Je n'ai moi-même lu que 7 livres en VO : les 7 Harry Potter. J'ai essayé un tome de la roue du temps, mais le pavé m'a découragée. N'hésite pas à te lancer. Une fois le vocabulaire "sorcier" acquis, tout se passe très bien.
    Bonne lecture !

    RépondreSupprimer
  2. Bon et bien je suis ravie de voir que nous en avons pensé la même chose, à la différence que moi, je l'ai lu en français, et je pense que c'est encore pire...lol
    Je dirais juste comme toi, sans la grosse dose de second degré et les shows musicaux, le livre Glee est un livre de plus sur les étudiants américains.

    Bravo pour la lecture en V.O, maintenant que je me suis mise aux Ebooks je pense que je tenterai aussi une immersion 100% VO bientôt

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour, je fais passer ce billet à des fans du genre qui sauront apprécier :)
    Excellent blog :) A trés bientôt.

    RépondreSupprimer
  4. Gerry : je pense que je n'aurais pas pu le finir en français :-)

    brigitte : merci de vos compliments, vous me direz ce que ces "fans" en ont dit :-)

    RépondreSupprimer
  5. Je ne me risquerai pas à lire ce livre ! Comme tu dis, ce qui fait le sel de la série, c'est la musique, les chansons et le second degré. Si tu enlèves cela, il ne reste plus grand chose. Bravo pour avoir réussi à le lire en VO !

    RépondreSupprimer
  6. Tu ne manqueras rien Frankie.
    Merci en tout cas.

    RépondreSupprimer
  7. J'adore la série, mais c'est vrai que me tourner vers une version romancée ne me tente pas du tout, l'intérêt de la série résidant principalement dans les shows musicaux, comme tu le soulignes si bien. Mais félicitations pour ce challenge de lire en VO!

    RépondreSupprimer
  8. Merci Flo :) Je comprends tout à fait ton sentiment, tu ne perdras pas grand chose en écartant cette lecture.

    RépondreSupprimer

Vous avez apprécié cette page? partagez-la

J'aime cette page