samedi 29 janvier 2011

Le Huit de Katherine Neville


Résumé : New York, décembre 1972 : Catherine Velis, jeune experte en informatique, est une spécialiste des échecs. Alors qu'elle se prépare à partir en Algérie travailler pour l'Opep, des événements mystérieux se succèdent. C'est d'abord une vieille femme qui la prévient des dangers qui rôdent autour d'elle, puis un antiquaire qui lui demande de rassembler les pièces d'un jeu d'échecs très ancien dont une bonne partie serait dissimulée en Algérie... Sud de la France, printemps 1790 : Mireille de Rémy et sa cousine Valentine sont novices dans l'abbaye fortifiée de Montglane. Alors que la révolution bat son plein, la Mère supérieure les charge d'une étrange mission : disséminer à travers le monde les pièces du jeu d'échecs de Montglane, qu'un Maure aurait offert à Charlemagne. Celles-ci, réunies, renfermaient un secret qui donnerait accès à une terrible puissance. Les deux cousines partent alors pour Paris où sévit la terreur. Le Huit nous propose de suivre les destins parallèles de Mireille de Rémy et de Catherine Vélis, depuis les alcôves révolutionnaires parisiennes, où se livrent d'étranges luttes de pouvoir, jusqu'aux cercles fermés qui, à notre époque, contrôlent l'énergie et l'économie.

Mon avis : Amateur plus qu'occasionnel de polars et autres thrillers, mes choix sont sélectionnés avec minutie. Cependant, depuis ma lecture du Da Vinci Code, le thriller se basant sur l'Histoire m'est apparue comme un genre passionnant. Grâce au Book Club de livraddict, j'ai pu ajouter ce titre à mon répertoire et je ne regrette vraiment pas mon choix.

Sur fond de jeu d'Echec, d'Histoire ou encore de Mathématiques, ce thriller apporte, en plus d'un l'intrigue, un bagage culturel non négligeable. Ceci dit, au vu de son épaisseur (945 pages) et le "délai imposé" ne m'ont pas permis de prendre mon temps et de noter tout ce que j'aurais pu apprendre. Je m'en suis contenté mais une relecture, rien qu'en considérant ce paramètre, s'avérera utile.

La narration est originale puisque lorsqu'on est dans le présent, le narrateur est l'héroïne, Catherine Velis et dans le passé, il est externe aux personnages. J'apprécie cet exercice de style mais cela peut facilement déstabiliser au vu de la longueur de chaque passage.

L'intrigue en elle-même est très intéressante mais comporte quelques faiblesses notoires.
J'ai pu distinguer trois parties où mes impressions divergeaient. En effet, durant tout le premier tiers du livre, j'avais quelques difficultés à prendre mes repères dans la partie au présent, peu d'action, manque de rythme et de suspens etc. Cependant, la partie basée dans le passé m'a happée dès ses premières scènes grâce à une atmosphère chargée de mystères et de secrets.
En arrivant aux environs de la moitié du livre, j'ai trouvé ma lecture quelque peu laborieuse : beaucoup de longueurs dans les deux parties, peu de rebondissements. L'ennui s'est immiscé mais cela n'a pas duré...
La dernière ligne droite est en effet alléchante puisqu'elle permet de rassembler toutes les pièces du puzzle. Malheureusement, j'ai vraiment regretté ma non prise de note car j'ai eu le net sentiment d'être passé à côté de nombreux détails par exemple sur les liens de parenté découverts au fur et à mesure.

Je n'ai pas trouvé que le travail des personnages était l'élément le plus glorifiant de ce livre. Bien que les héroïnes évoluent au cours de l'histoire, surtout Catherine qui s'affirme de plus en plus, je les ai trouvées assez banales, en deçà de certains personnages secondaires. Par exemple, Solarin (mon protagoniste préféré), est travaillé de manière très complète. Sa personnalité est en corrélation avec sa qualité de maître en matière d'Echec : manipulateur, calculateur, imprévisible... Dans la partie "contemporaine", la plupart des seconds couteaux sont trop enfermés dans les traits de personnalité décrits. On peut prendre en exemple Lily, joueuse d'échec dont la spécialité est l'attaque, elle est donc rendue fonceuse et directe...
Dans la partie "historique", j'ai beaucoup apprécié la qualité avec laquelle Katherine Neville met en scène les personnage de l'Histoire. Certains, comme Richelieu, font de brefs apparitions mais avec quelques phrases et descriptions, on retrouve les personnalités décrites dans les livres d'Histoire. On pourrait cependant reprocher la profusion de personnages célèbres mais je n'ai jamais remis en cause la plausibilité du tout.

Au point de vue du style, je tire mon chapeau à l'auteure car ce pavé était son premier livre. Les recherches effectuées ont du être dantesques car elle s'attaque à tous les fronts : Histoire, Echecs, Sciences etc. Elle a su maîtriser les ficelles d'un bon thriller avec de nombreux rebondissements difficilement prévisibles.
L'écriture n'est jamais laborieuse, toujours fluide et agréable. Je reprocherais seulement le manque de concision sur certains passages qui auraient permis d'écourter le roman.

Ce Book Club aura été l'occasion de rééditer mon expérience dans le genre et je n'ai pas été déçu. Il y a des défauts, c'est incontestable, mais le tout vaut vraiment le détour. J'attribue un 16/20 à ce très bon roman!




16 commentaires:

  1. "Le Huit" est un roman qui a beaucoup fait parler de lui, ton avis démontre une nouvelle fois qu'il est vraiment très complet et passionnant... mais, pour le moment, son épaisseur me fait un peu peur.
    Par contre, wow ! effectivement, pour un premier roman, ça doit être plutôt impressionnant ; il a du lui en falloir des années avant de le publier (^-^)

    RépondreSupprimer
  2. Je pense qu'elle l'a écrit en prenant beaucoup de temps en effet mais quand tu vois la charge de connaissance qu'il fallait, ouaahhhh.
    Merci de ton passage Mina :)

    RépondreSupprimer
  3. Waouh ! Ton article me donne très envie de découvrir cet auteur !! Je rechignerai moins à lire le seul livre d'elle que j'ai dans ma pal, après je verrai s'il est bien ^^ Pour le moment je note Le Huit dans ma wish !!

    RépondreSupprimer
  4. Je ne sais pas si l'un des buts du livre est d'apporter du savoir mais il est certain que pas mal de petits trucs sont disséminés et c'est assez agréable !
    Par contre je savais pas que tu étais fan de Da Vinci Code, que j'avais bien aimé mais sans plus, pas marquant.

    RépondreSupprimer
  5. Erato : Attention, ses autres livres sont très mal notés (je parle sur LA), je te conseille de commencer par celui-ci :-)

    Shanaa : Pas marquant le Da Vinci Code? Mince encore une lecture où l'on ne se rejoint pas du tout... J'ai rarement été autant pris par un bouquin comme ça.
    Pour ce qui est du savoir, je ne sais pas si c'est un "but" mais le fait d'en avoir en plus dans une intrigue me plait.

    Merci de vos passages :)

    RépondreSupprimer
  6. Ah, je vois que tu as su apprécier les points forts de ce bouquin tout en relevant les même longueurs que celle que j'avais noté. Un bon livre, oui, mais dans lequel j'aurais bien supprimé 300 pages...

    Quand au Da Vinci Code.. franchement, je suis comme Shanaa : Bof !

    Biz

    RépondreSupprimer
  7. Je suis contente de voir que tu as apprécié. C'est un livre que j'adore et que je n'hésite pas à relire (et oui malgré ces presque mille pages ^^).
    Les autres livres de l'auteur sont pas très bien notés en effet mais perso j'ai bien aimé.
    J'ai encore un de l'auteur dans ma pal, la suite d'ailleurs du Huit ;)

    RépondreSupprimer
  8. Je l'ai lu il y a déjà 8 ans et j'en garde un très bon souvenir ! J'avais dévoré ce pavé et ne me rappelle pas de faiblesses. Je dois lire la suite qui traine dans ma Pal ! Quant au Da Vinci Code, je te rejoins là-dessus ! :)

    RépondreSupprimer
  9. Nanet : je n'irais pas jusqu'à supprimer 300 pages mais il y a un manque de concision je pense.

    Mallou : Je ne savais pas que tu étais fan.
    Je me méfie des notes, je préfère me faire mes propres avis et l'achat de son dernier livre est déjà prévu :)

    Frankie : Je lirai la suite aussi mais j'entrecouperai avec un autre de ses romans. Ravi qu'on se rejoigne (encore^^)

    Merci de vos passages

    RépondreSupprimer
  10. J'avais déjà retenu ce titre pour l'ajouter à ma Lal en temps que thriller-historique, un de mes genre de prédilection! Ton avis ne fait qu'enfoncer le clou ^^ dans le bon sens du terme! Du coup, l'épaisseur de ce livre me fait moins peur maintenant que je sais que c'est une vraie mine d'information!

    RépondreSupprimer
  11. Ton avis me donne très envie de le lire mais ayant des lacunes en Histoire (oui, j'ai un peu honte!), j'ai peur qu'en le lisant, je ne puisse pas en profiter... Mais je le mets dans ma wishlist en attendant!

    RépondreSupprimer
  12. Celui-ci finira dans ma boîte aux lettres un jour, c'est certain !

    Pando'

    RépondreSupprimer
  13. Je suis curieuse de lire ce livre car tous ces bons billets s'opposent à l'impression générale qu'a ressenti ma meilleure amie à sa lecture. Or, nous avons des goûts littéraires très proches donc, le suspens est entier ! Conclusion, elle va me le prêter pour que je me fasse ma propre opinion !

    RépondreSupprimer
  14. Gerry : j'ai des lacunes en histoire mais je suis sur que tu peux y trouver ton compte.

    Cathy : tu as bien raison ! Pas de honte à avoir!

    Pando' : j'espère bien que tu l'aurais!

    Véro : Bonne nouvelle, tien moi au courant

    merci à toutes

    RépondreSupprimer
  15. je ne suis à priori pas attirée par ce livre, mais j'avoue que ton avis pourrait m'en faire changer... d'avis ^^
    :):)

    RépondreSupprimer
  16. Ce titre fait partie des romans sur fond historico-ésotériques que j'ai très envie de découvrir. Ton billet m'encourage vraiment à franchir le pas!

    RépondreSupprimer

Vous avez apprécié cette page? partagez-la

J'aime cette page