mardi 26 avril 2011

L'Ennemi dans l'Ombre, tome 2 de David Weber


Résumé : Michelle Henke n'a jamais voulu se mêler de politique. Les circonstances en décident autrement. Contre-amiral de la Flotte de Manticore, comtesse du Pic-d'Or, cousine de la reine Élisabeth, cinquième dans la lignée de succession au trône, elle est aussi... la meilleure amie d'Honor Harrington. Or les temps changent et les événements se précipitent. Prisonnière de guerre, ambassadrice interstellaire malgré elle, nommée vice-amiral, la voici plongée dans un conflit lointain et pourtant décisif. Car l'ennemi dans l'ombre s'active et la conspiration qu'il ourdit est bien plus vaste et profonde qu'on le croit, et ses moyens considérables. L'ennemi dans l'ombre développe et enrichit la trame de la saga Honor Harrington, depuis Plaies d'honneur et Coûte que coût, jusqu'à L'ombre de Saganami.

Mon avis : Une nouvelle fois, je tiens à remercier chaleureusement les Editions L'Atalante ainsi que livraddict pour ce partenariat.

Souvenez-vous, il y a quelques jours, je postais ma chronique du premier tome de ce diptyque. Je souhaitais persévérer dans ce livre pour voir si l'action allait être plus centrée mais surtout, pur savoir si j'arriverai à me repérer enfin dans cette histoire au milieu de ce pléthore de protagonistes et au milieu de ce jeu diplomatique fictif.

Malheureusement (et cela faisait longtemps que ça ne m'était pas arrivé), je n'ai pas pu finir ce livre. En effet, je comprenais vraiment pas ce qu'il se passait, il y avait trop de personnages pour trop peu d'actions.

Dans la chronique du premier tome, j'ai sciemment omis de vous parler de mon ressenti envers les personnages. L'explication est simple, j'attendais de savoir si je pourrai faire ressortir une ou deux personnalités qui m'auraient apportées quelque chose mais cela n'a pas marché.

Le peu que j'ai retenu de chacun est qu'ils excellaient respectivement dans leur rôle diplomatique et militaire. On reste spectateur de ces protagonistes quasi parfaits dont l'intelligence est certes aiguisée mais qui, émotionnellement parlant, ne dégagent rien.

Je réitère ma pensée : David Weber excelle dans ce qu'il a voulu faire. Il a créé ce diptyque dans son univers déjà façonné, il a composé une intrigue basée sur un jeu d'échec interstellaire, il a crée des personnages charismatiques remplissant leurs fonctions militaires avec brio mais je n'ai pas réussi à m'y intégrer.

Pour finir, je pense que je ne réitérerai pas l'expérience avec cette auteur mais... qui sait?

Je m'abstiendrais de mettre une note car je n'arrive pas à être le plus objectif possible.

Encore merci à livraddict et aux Editions l'Atalante.

3 commentaires:

  1. Je pense que ça n'est pas un livre fait pour moi :s Dommage mais bon, ça arrive qu'on ne puisse pas finir des livres ;)

    RépondreSupprimer
  2. Ah ben au moins tu es resté objectif dans cette chronique, de quoi ne pas vexer l'auteur qui je pense sera compréhensif s'il tombe sur ta chronique!

    RépondreSupprimer
  3. Là, pour le coup, c'est plié et on en parle plus !

    RépondreSupprimer

Vous avez apprécié cette page? partagez-la

J'aime cette page