lundi 29 novembre 2010

Fils-des-Brumes, tome 1, L'Empire Ultime de Brandon Sanderson


Résumé : Les brumes règnent sur la nuit, le Seigneur Maître sur le monde.

La jeune Vin ne connait de l’Empire Ultime que les brumes de Luthadel, les pluies de cendre et le regard d’acier des Grands Inquisiteurs. Depuis plus de 1000 ans, le Seigneur Maître gouverne les hommes par la terreur. Seuls les nobles pratiquent l’allomancie, la précieuse magie des métaux.
Mais Vin n’est pas une adolescente comme les autres. Et le jour où sa route croise celle de Kelsier, le plus célèbre voleur de l’Empire, elle est entraînée dans un combat sans merci. Car Kelsier, revenu de l’enfer, nourrit un projet fou : renverser l’Empire.

Mon avis : A force de lire de la bit-lit et du Jeunesse, j'avais oublié combien un roman de pure Fantasy pouvait être jouissif. Brandon Sanderson est un jeune auteur à la bibliographie assez restreinte pour le moment mais qui a déjà reçu un nombre considérable de prix et de reconnaissances. Il a été d'ailleurs désigné pour terminer la saga la Roue du Temps de Robert Jordan, décédé trop tôt.... Je m'avance peut-être un peu vite mais je crois avoir trouvé l'une des futures références en la matière.

L'univers dans lequel on s'immerge est assez particulier. Mille ans avant le début du premier tome, un simple être humain a accédé au rang de Dieu à la suite d'un pèlerinage menant à un mystérieux pouvoir. Vu comme un sauveur pour certains, un tyran pour d'autres, il règne sans partage sur le monde. Au dessous de cette monarchie, les nobles se partagent le pouvoir politique avec plus ou moins d'importance selon les "maisons", certaines familles étant plus puissantes que d'autres. Cela donne lieu à des arrangements entre maisons, des complots, des trahisons etc. En bas de la hiérarchie, on trouve les skaas, ce sont des être humains normaux asservis par les nobles. Considérés comme des moins que rien, il sont au service des nobles en campagne comme en ville. Nous rencontrons d'autres peuples, moins humains mais je préfère ne rien en dire.
Le point où cet univers se démarque des autres est sur la magie assez novatrice que Sanderson a créée. En effet, elle est uniquement basée sur les métaux que l'on ingère pour ensuite les "bruler" (comme des calories) donnant ainsi un pouvoir spécifique à chaque métal. Les êtres capables de bruler des métaux sont divisés en deux catégories : les Brumant sont ceux capables de n'en bruler qu'un seul donc de disposer d'un unique pouvoir et les Fils-des-Brumes peuvent les bruler tous. Très peu de Skaas ont accès à cette magie alors que c'est très fréquent mais pas obligatoire chez les Nobles.
Toute cette magie m'a fascinée alors qu'on commence seulement à l'apprivoiser. Les explications de Sanderson sont parfaitement disséminées, jamais ennuyantes.

Si cette œuvre est si complète, c'est essentiellement parce qu'elle est habitée de personnages travaillés.
Kelsier est sans doute celui qui m'a le plus marqué car il a un certain vécu derrière lui qui le rend très charismatique. On a toujours l'impression qu'il prend tout à la légère, rendant des fois son projet invraisemblable mais on se rend compte, surtout vers la fin, que tout est calculé et maitrisé. Il sert de mentor à l'héroïne, Vin, et va lui apprendre à maitriser ses capacités. Il n'est pas non plus sans reproche ce qui le rend très humain.
Vin est une héroïne assez étrange, surtout au début. en effet, elle fut élevée par son frère qui lui a toujours mis dans la tête qu'elle ne devait avoir confiance en personne car la trahison l'attendait à la suite. Il l'a d'ailleurs abandonné pour lui prouver ses dires. par conséquent, elle est dans un premier temps distante, froide, étrange mais le contact de Kelsier et sa bande va la faire s'épanouir au fur et à mesure. Elle ne devient jamais extravertie, toujours un peu distante et spéciale mais n'en est pas moins intéressante.
Dans leur bande, on rencontre quelques Brumants hauts en couleur ainsi que d'autres, plus ou moins "normaux" mais tous les décrire gâcherait en parti le plaisir de les découvrir.

L'histoire est une pure merveille. Elle dispose de bon nombre de qualités : la densité, la complexité (dans le bon sens du terme), le rythme et j'en passe.
Dans la plupart des romans de Fantasy, lorsqu'un jeune héros se rend compte d'un don, il doit passer par une succession de phases dans son parcours initiatique. Cela a tendance à provoquer des ressemblance. Sanderson réussit habilement à mélanger apprentissage et action concrète. On voit ainsi l'héroïne, Vin, apprendre aux cotés de Brumants, pratiquer ses talents pour attaquer l'Empire avec Kelsier et se fondre parmi les nobles pour enquêter sur les faiblesses de l'Empire. C'est la principale qualité de l'intrigue, on alterne les phases rendant le tout très complet.
L'auteur réussit à merveille à passer d'une scène d'action qui rebondit dans tous les sens à une autre où Vin réfléchit sur ses dons. Ce qui m'a le plus ébloui est sans conteste le paramètre politique qui n'est pas rendu pesant comme souvent mais fascinant. En s'immisçant dans la vie des nobles, on voit l'équipe établir pierre par pierre une stratégie pour renverser l'Empire. Ainsi, ils provoquent de fausses rumeurs, jouent sur les rivalités etc. C'est d'une justesse impeccable!
Sans révéler quoique ce soit de la fin, je peux dire qu'elle est géniale de rythme et de rebondissements. j'ai passé les cinquante dernières pages la mâchoire décrochée... J'avais deviné certains éléments mais pour la plupart, je n'ai rien vu venir.

Le style de Sanderson est assez dense sans être très complexe. De plus, le tout reste assez fluide. Ses descriptions de personnages et de lieux sont très succinctes mais suffisantes. D'ailleurs, c'est assez extraordinaire par moment de voir qu'on a cerné quasiment un personnage alors qu'on ne nous le décrit que brièvement et qu'il a juste besoin de sortir deux ou trois répliques. Je n'ai jamais eu de peine à imaginer le monde et les protagonistes. Je n'en ferai pas des tonnes mais ce fut un réel régal.

Pour une fois, j'ai mis très longtemps à lire un livre. Quand cela m'arrive, c'est que cela ne passe pas. Ici, c'était plus comme pour les derniers Harry potter, je voulais savourer...
Nous, les Français, sommes réputés pour n'attribuer que très rarement la note maximale partant du principe que la perfection n'existe pas. Cependant, pourquoi m'en priverais-je alors que je n'ai strictement aucun reproche à faire? Pour la première fois sur mon blog, je donne la note de 20/20.

20 commentaires:

  1. Pas si restreinte que ça la biblio. Une série jeunesse de 4 tomes, trilogie Misborn, Elantris, Warbreaker, The way of kings (1er tome d'une longue série) et deux Roues du temps, pour les parutions VO actuelles. En quelques années seulement, c'est énorme.
    Et tu ne t'avances pas en disant que c'est une référence, côté fan comme auteurs il fait sensation par ses oeuvres ainsi que ses méthodes de travail et de communication. Il fait bouger pas mal de choses à sa façon :)

    Ravie de voir en tout cas que tu as autant aimé ce livre. "Brumant" je trouve ça pas très esthétique comme mot, je suis trop habituée au terme anglais "Mistings" ^^'

    RépondreSupprimer
  2. Mince, je me suis trompé, je ne pensais pas que tout ça était paru... Il faut que me renseigne mieux sur les sorties VO^^
    J'espère ne pas m'avancer. :)
    Mistings sonne mieux c'est vrai. Par contre, je suis incapable de le lire en VO, je me contenterai de Brumant^^

    RépondreSupprimer
  3. Moi aussi j'ai pleinement accroché à ce livre. J'ai d'ailleurs le second tome qui m'attends avec impatience dans ma PAL.

    RépondreSupprimer
  4. Tu sais, je crois que nous ne serons jamais totalement satisfait par la Bit-lit ^^

    Waw mettre 20/20... faut voir ^^ .. je note, bien sûr, mais ce ne sera pas avant quelques mois : beaucoup de lectures prévues.

    Biz

    RépondreSupprimer
  5. Je ne l'ai pas encore mais je pense remédier rapidement à ce problème. ^^

    RépondreSupprimer
  6. Merci nanet :) Comme tu dis, impossible d'être comblé que de Bit-lit, il manque une composante d'univers incroyable inventé de toute part.

    J'ai pas eu peur de mettre cette note car j'ai rarement pris autant de plaisir.

    RépondreSupprimer
  7. Comme j'aimerais le lire celui-ci mais sa taille et son prix me font peur si bien que je n'ose même pas le demander pour Noël ! >< ton avis me donne encore plus envie en tout cas (^-^)

    RépondreSupprimer
  8. Ton avis me donne envie de me jeter dessus :S

    RépondreSupprimer
  9. J'ai tellement hâte de me jeter sur ce livre. Ton avis ne fait que m'encourager encore plus à me le procurer!

    Très bonne critique, sans spoiler, etc. Je vais venir plus souvent lire tes avis Lexounet!

    RépondreSupprimer
  10. C'est très gentil, j'espère qu'il plaira autant qu'à moi.

    RépondreSupprimer
  11. waouhhh 20/20! Ca se passe de commentaire!
    Et je suis bien d'accord avec toi , c'est un livre qui se déguste!

    RépondreSupprimer
  12. J'ai la trilogie Vo dans ma Pal, j'espère que ce ne sera pas trop difficile à lire car ça a l'air vraiment très bien (tous les avis que j'ai lus concordent en tout cas !). Je pense que je lirai d'abord Warbreaker pour me donner une idée de l'auteur !

    RépondreSupprimer
  13. J'ai hâte qu'ils le traduisent car ça, je sais que c'est trop dur pour moi.
    Vivement tes avis

    RépondreSupprimer
  14. Entièrement d'accord, voici un maître de la fantasy qui maîtrise tous les aspects de sa création et, quelle chance, qui ne fait que commencer sa carrière ! Beaucoup de plaisir en perspective :)

    RépondreSupprimer
  15. Ah mais si tu mets un 20/20, il est évident que ce livre file directement dans ma LAL !

    RépondreSupprimer
  16. Hâte d'avoir ton avis sur le tome 2 :) !
    Quant à moi, je vais attendre un peu avant de le lire mais certainement pas trop ^^

    RépondreSupprimer
  17. Voilà, je l'ai lu et comme toi, j'ai été emballée ! J'ai adoré la magie des métaux, l'histoire, les personnages ! C'est marrant, j'ai mis aussi du temps pour le lire (bon c'était en VO mais d'habitude je lis plus vite) et pourtant ça ne m'a pas dérangée de prendre mon temps.

    RépondreSupprimer

Vous avez apprécié cette page? partagez-la

J'aime cette page