mercredi 17 novembre 2010

La Nostalgie de l'Ange d'Alice Sebold


Résumé : Nom de famille : Salmon, saumon comme le poisson ; prénom : Susie.
Assassinée à l'âge de quatorze ans, le 6 décembre 1973. " Mon prof préféré était celui de sciences naturelles, Mr. Botte, qui aimait faire danser les grenouilles et les écrevisses à disséquer dans leur bocal paraffiné, comme pour leur rendre vie. Ce n'est pas Mr. Botte qui m'a tuée, au fait. Et ne vous imaginez pas que tous ceux que vous allez croiser ici sont suspects. C'est bien ça le problème. On n'est jamais sûr de rien...
C'est un voisin qui m'a tuée. " Susie est au Ciel, et pourtant son aventure ne fait que commencer...

Mon Avis : Avec la sortie du film dans le courant de l'hiver dernier ajouté au fait que beaucoup de mes comparses lecteurs l'avaient lus, La Nostalgie de l'Ange est un livre dont j'entendais beaucoup parlé. J'ai essayé d'avoir aucun apriori avant de le commencer. Il faut dire que j'avais entendu autant de profondes éloges que de critiques amers... Malheureusement, je rejoins la deuxième catégorie de ces lecteurs...

La première raison qui m'a fait quasiment détesté ce livre est la profusion de voyeurisme et de tentatives d'accroches larmoyantes. Pour tout dire, j'avais l'impression d'être confronté à un article du Voici du crime : Le Nouveau Détective. En effet, on fait du meurtrier de Susie un horrible monstre pratiquant tous les crimes affreux que l'ont peut voir : pédophilie, nécrophilie, découpe de corps etc. Bref, je ne lis pas pour ça, pas pour me rappeler qu'il y a des abominations sur notre planète... Je ne pense pas qu'il y avait besoin de tout ça.
Sur le deuxième point que j'ai évoqué, je suis de nature à ne pas aimer qu'on m'impose des sentiments de compassion voire de pitié, je préfère qu'on les exprime de manière quasi implicite, qu'on ne dise pas au lecteur : "maintenant, c'est triste, soit ému...". On a trop souvent tendance dans la société actuelle à générer du "business larmoyant" et j'en ai profondemment horreur. Je n'avais jamais ressenti ça dans un livre et j'espère que ce ne sera plus le cas.

La deuxième raison est la confusion générale de l'intrigue. Flashbacks, ellipses narratives et j'en passe, l'auteure ne facilite en rien l'imprégnation du récit. Par exemple, au début du roman, la narratrice, Susie, nous raconte à la fois, sans transition, le déroulement de son meurtre, ce qu'elle voit du paradis et des bribes de souvenirs quand elle était vivante... Aussi il m'arrivait très souvent de laisser mon esprit vagabonder n'ayant jamais vraiment réussi à prendre mes repères. Cela continue tout le récit, je n'ai ainsi jamais pu vraiment m'y intégrer.
Certains passages m'ont semblés hors sujet ou du moins, particulièrement inintéressants. J'ai beaucoup aimé le fait que Susie observe son meurtrier, elle pouvait alors nous parler de ce qu'il faisait et de son passé mais en contrepartie, on a su dès le début qui il était donc on perd l'intérêt de suivre l'enquête.... J'ai beaucoup apprécié aussi qu'on analyse le deuil de chaque membre de la famille, c'est amené de manière plutôt réaliste : le renferment sur soi-même, le dénie, l'adultère pour compenser etc. Mais par contre, ce fut un déplorable ennui de parler de ce que faisaient les "vivants" lorsque ça n'avait aucun rapport avec la narratrice.

J'ai été assez attendri par la narratrice même si je trouvais que son discours n'était pas en adéquation avec son âge. Elle analyse ce qu'elle voit de son paradis, se livrant sans pudeur à nous. Elle dit en toute franchise ce qu'elle pense de chaque membre de sa famille.
J'ai aussi beaucoup aimé le père qui sombre à petit feu dans le désarrois, se raccrochant à des chimères et à ses enfants encore en vie qu'il chérie. Lindsey, sa sœur, m'a impressionné par sa force de caractère face aux événements et Grand-Mère Lynn m'a bien fait rire dans le rôle de la mamie alcoolique à tendance hystérique. La mère et Buckley étaient quant à eux plus en retrait et les autres personnages secondaires n'ont pas éveillé mon intérêt.

L'écriture d'Alice Sebold est le point fort de ce roman. C'est très souple, fluide et emprunt de sentiments, un peu trop à mon gout quand même. Par contre, la mise en place de l'histoire est très mal faite, ça part dans tous les sens et on se demande jusqu'à la fin où on va...

Vous l'aurez compris, ce livre m'a marqué mais dans le mauvais sens du terme... Une surdose sentimentale ajoutée à un fouillis incommensurable ont condamné ma perception de l'histoire qui, malgré quelques bons points, ne m'aura jamais embarquée... Je lui donne donc un 09/20

21 commentaires:

  1. J'avais beaucoup aimé lorsque je l'avais lu, dommage :)
    Bonne lecture avec les Zombies maintenant :D

    RépondreSupprimer
  2. Je suis très étonnée de ta critique, je n'ai pas lu le livre mais le film est l'un des meilleurs que j'ai vu, il m'a énormément marqué, c'est le genre de film qui te laisse choqué et te fait perdre tout contact avec le monde réel pour les prochaines 24h après sa fin, tellement tu es encore sous l'emprise du film...

    RépondreSupprimer
  3. Entre les films et les livres, c'est souvent très différent et j'ai entendu dire que le film était mieux présenté.
    D'autre part, tes remarques, comme les miennes sont totalement subjectives donc il n'y a pas à être étonné ou non. D'ailleurs, que ce soient la presse ou les spectateurs, le film n'a pas été très bien accueilli.
    J'ai aussi pu passer à côté mais les défauts que je soulève me suffisent largement.

    RépondreSupprimer
  4. Pour une fois, nous ne serons pas d'accord ! ;) Je l'avais laissé trainer dans ma PAL pendant longtemps et quand je l'ai lu, je me suis demandée pourquoi je ne l'avais pas lu plus tôt ! J'ai vraiment aimé ce livre, je ne saurais dire pourquoi mais l'atmosphère, la narratrice m'ont beaucoup plu ! Il faudra que je voie le film !

    RépondreSupprimer
  5. Oui c'est une grande première^^
    C'est vrai que l'atmosphère est particulière mais pour moi, elle fut parasitée :(

    RépondreSupprimer
  6. Une grosse déception pour moi, je n'ai pas vu le film et n'en ai pas spécialement envie.

    RépondreSupprimer
  7. Cool, je ne suis pas le seul :p
    enfin, quand je vois la note sur livraddict, je suis rassuré de voir que je ne suis pas seul non plus.

    RépondreSupprimer
  8. Je comprend ton avis mais forcément, je ne suis pas d'accord. Je ne crois pas que l'intérêt du roman était de savoir qui est le meurtrier, j'ai comme l'impression que le plus important était l'expression du deuil des persos qui est très bine rendu. C'est marrant parce que, pour ma part, j'ai trouvé le personnage de la mère passionnant ! ^^
    Effectivement, Susie a parfois un discours très cru, je pense à une phrase en particulier mais après ma lecture, je me suis penchée sur la bio d'Alice Sebold et je crois que ça explique pas mal de choses...
    En tout cas, ce livre a réussi à me toucher !

    RépondreSupprimer
  9. je rejoins ton avis, je l'ai lu, il ya quelque temps et j'en garde un souvenir de deception

    RépondreSupprimer
  10. Je me suis désistée par manque de temps et ce n'était peut-être pas le moment de le lire mais je le tenterai un de ces jours, si j'en ai le courage...

    RépondreSupprimer
  11. Merci pour vos commentaires.

    Mina, l'expression du deuil est la chose que j'ai aimé dans ce roman et c'est pour ça que lorsqu'on évoqué des tranches de vie des protagonistes, qui n'avaient aucun rapport, j'ai souvent décroché.

    Un livre qui divise sans conteste. Je ne le déconseillerais à personne, je n'ai juste pas adhéré.

    RépondreSupprimer
  12. Grosse déception pour moi aussi. Je me suis ennuyée.

    RépondreSupprimer
  13. Dommage ! Je considère ce roman comme un chef-d'oeuvre (je l'ai lu 5 fois^^) et autant je suis toujours heureuse quand quelqu'un l'aime, autant ça m'attriste quand c'est le contraire...Mais je sais que c'est un livre qui suscite des avis très différents !

    RépondreSupprimer
  14. J'ai lu des chefs-d'oeuvres mais je serais bien curieux de savoir en quoi celui-ci peut en être un.^^

    RépondreSupprimer
  15. J'ai fait plusieurs tentatives avant de le lire, j'avoue qu'au final j'ai beaucoup apprécié ! Mais je suis totalement d'accord avec toi, je pense que si je ne l'avais pas lu en entier sans m'arrêter...ma note serait divisée par 2 mais c'est un bon roman quand même.
    Il est vrai que le point fort est l'écriture d'Alice Sebold

    RépondreSupprimer
  16. J'avais bien aimé, mais pas autant que prévu avec tout le bien qu'on m'en avait dit. Dommage, mais heureusement pour toi que ça s'est amélioré par la fin :)

    RépondreSupprimer
  17. Je rejoins ton avis sur de nombreux points, et tu as réussi à mettre des mots là où j'ai eu du mal à le faire.

    Comme Wilhelmina je pense que la biographie et les événements qu'à subi Alice Sebold peuvent expliquer certaines choses.

    C'est délicat de conseiller ou déconseiller ce livre, les avis sont tellement partagés, je pense que c'est à chacun de se faire son opinion.

    RépondreSupprimer
  18. Je ne le déconseille pas forcément car je pense que certains peuvent y trouver leur compte. Après, j'aime les histoires qui éveillent ma sensibilité mais avec modération...
    Merci pour vos coms

    RépondreSupprimer
  19. Je rejoins assez ton avis sur cette lecture.

    Je reste mitigée mais contente de l'avoir lu car je voulais le lire.
    Et ce n'est pas simple de conseiller ou non un livre, je pense pour ma part qu'il vaut mieux lire les avis que l'on trouve et après se décider même si pour moi, si j'ai envie de lire un livre je ne m'occupe guère des avis.;)

    RépondreSupprimer
  20. Moi également. J'y prête surtout attention quand il y a répétition de coups de coeur ou quand je veux faire une sélection précise dans un genre.

    RépondreSupprimer
  21. Aïe ... Une critique plutôt défavorable ... Et moi, je viens de le recevoir de chez J'ai lu ! Et j'ai plus vraiment envie de le lire ... Enfin, je tenterai quand même le coup !

    RépondreSupprimer

Vous avez apprécié cette page? partagez-la

J'aime cette page