mardi 30 novembre 2010

Chroniques des Enchanteurs, tome 1, 16 Lunes de Kami Garcia & Margaret Stohl



Résumé : J’ai longtemps rêvé de cette fille. Elle apparaissait dans un cauchemar où, malgré tous mes efforts, elle tombait sans que je ne puisse la sauver. Je me savais lié à elle d’une façon particulière. Et puis un jour, elle est arrivée en chair et en os dans au lycée de Gatlin, notre petite bourgade du Sud des Etats-Unis. Elle était belle et mystérieuse. Si j’avais su qu’en même temps que cette fille, dont j’allais tomber éperdument amoureux, surgirait aussi une malédiction... Nous étions menacés. Et cette fois, j’allais devoir la sauver... L’amour sera-t-il plus fort que le destin ?

Mon avis : Sans doute l'un des débuts de saga dont j'ai le plus entendu parler cette année, il me fallait le découvrir. J'ai tout de même attendu car voir ce débordement d'enthousiasme un peu partout et de le lire par la suite aurait pu entrainer des attentes démesurées et au final, une déception. Je pense avoir très bien fait car je l'ai découvert et savouré pleinement, une jolie découverte.

Lorsque je repense à ce livre, la première chose qui me vient à l'esprit est son atmosphère. En effet, on est pendant tout le roman plongé dans une ambiance saturée de mystère. Les personnages comme la magie tardent à se dévoiler et on se languit. Le premier tiers comporte très peu d'action mais on reste dans l'attente de révélations qui nous parviennent de manière exponentielle. Ainsi, des passages que j'aurais pu trouver longs se sont avérés agréables.
Outre le mystère, l'originalité est assez plaisante. Cela n'a rien de transcendant car on reprend une magie qui ressemblent à d'autres mais la manière dont elle est amenée est bien travaillée. Si j'en dis un peu plus, une grosse partie du roman sera sabotée alors je préfère m'abstenir en répétant seulement que c'est un élément très positif et prometteur de cette histoire.
On assiste aussi souvent à des flashbacks nous ramenant à l'époque de la guerre de Sécession et c'est un époque historique qui a beaucoup marqué Gatlin. Je ne connais que peu de choses de cette guerre et pourtant, elle m'intrigue beaucoup. J'ai ainsi trouvé ces références très utiles à l'histoire.

Le rythme est progressif et atteint des sommets dan la dernière ligne droite, peut-être un peu trop car j'ai ressenti de la confusion. Par contre, j'ai trouvé que la conclusion était un raccourci un peu facile pour faire une suite...

Paradoxe que j'ai rarement l'habitude de rencontrer : j'ai encore plus aimé certains personnages secondaires que les héros. Sans les avoir détestés, j'ai eu du mal surtout au début à m'y intéresser surtout pour le narrateur. Ensuite, le mystère entourant leur relation et la magie a recentré mon attention pour finir par les apprécier.
Le narrateur, Ethan, est un adolescent comme on peut en rencontrer partout : assez intelligent, sportif, en mal d'amour... Cette partie de la vie est souvent sujet à tous les portraits caricaturaux qu'on puisse imaginer mais ici, on reste raisonnable mais pas original. Je l'ai parfois trouvé trop "fleur bleu" ce qui fait plutôt bizarre pour un homme... Pour une fois qu'on est centré sur un personnage masculin dans ce genre, je trouve qu'on ne s'éloigne pas assez de la narration féminine. Au début, je le trouvais assez couard, toujours en train de se poser pleins de questions et de ne pas agir. Il s'améliore par la suite. A part quelques passages où son caractère initial revient, il devient plus convaincant, il se révolte, il agit et devient actif de la situation.
L'arrivée de Lena est un événement dans la petite ville qu'est Gatlin. Il faut dire qu'elle est la nièce d'un homme que personne ne rencontre, Macon Ravenwood. De prime abord, dans la phase d'approche entre elle et Ethan, je l'ai trouvé caricaturale : elle est totalement différente des autres de son âge, elle ne parle à personne dégageant du mystère... Ensuite, plus leur relation se construit plus je l'ai trouvé attachante car d'un côté, rejetée de tout le monde, elle garde la tête haute mais d'un autre côté, elle entretient une peur incommensurable par rapport à ses pouvoirs.
Comme je l'ai dit, j'ai adoré les autres personnages dont le meilleur est pour moi Macon Ravenwood qui dégage un charisme époustouflant. Il dispose d'un sens de la repartie incisif que j'admire.
J'ai aussi bien aimé Marian et Amma, deux personnes très proches de la famille d'Ethan qui réservent aussi des surprises.

Devant toutes ces écritures jeunesse qui associent fluidité et efficacité, je retiens surtout celles qui arrivent à me captiver alors même que le rythme est lent. Je crois que ce style a beaucoup contribué à ce que j'accroche très vite à l'histoire. Je sentais les pages défiler, je constatait qu'il se passait peu de choses et pourtant, je ne décrochais jamais.

Contrairement à Fablehaven, je rejoins l'enthousiasme quasi général sur ce titre qui a su me convaincre avec une histoire plutôt bien ficelée, des personnages en constante évolution et un style captivant. Un titre jeunesse qui mérite 17/20.

23 commentaires:

  1. Du coup je vais faire pareil à force d'en entendre parler sur Livraddict, je vais attendre d'en entendre moins parler. Sinon je vais encore être déçu d'un truc que j'aurai trop entendu parlé...

    RépondreSupprimer
  2. Tu as bien raison, ça peut être un mauvais facteur parfois..

    RépondreSupprimer
  3. J'ai hâte de lire la suite mais j'espère ne pas avoir tout oublié du premier tome... ce serait toujours l'occasion de le relire ! ^^

    RépondreSupprimer
  4. Pareil que toi, j'ai eu un peu de mal avec les deux personnages principaux mais j'ai beaucoup aimé Macon aussi ! En tout cas j'ai hate de lire la suite !

    RépondreSupprimer
  5. Probablement l'avis qui m'a le plus donné le goût de lire 16 lunes!

    Encore une fois, j'aime beaucoup la façon que tu écris Lexounet et je suis contente à chaque fois de lire une nouvelle critique de ta composition!

    Donc, en plus de Mistborn, je rajoute 16 lunes à ma Wish-list
    Par contre, mes finances ne t'aiment pas!

    RépondreSupprimer
  6. Mina : je pense qu'au pire ça reviendra en lisant surtout le principal.

    Evy : moi aussi très envie de lire la suite, je l'ai déjà dans ma PAL mais je vais la faire patienter.
    Pommette : ça me touche beaucoup, ravi de te donner envie.

    RépondreSupprimer
  7. Haha !!!! Bien contente que 16 lunes t'ait plu ^^ Tu vas bientôt lire 17 lunes alors ? :D

    Moi je file l'acheter dès que les finances le permettent :P

    RépondreSupprimer
  8. Je l'ai lu à sa sortie il y a pas mal de temps et j'avais vraiment bien aimé :) Avec les avis sur 17 lunes je n'ai pas pu m'empêcher de l'acheter, j'espère que je ne serai pas déçue :)

    RépondreSupprimer
  9. Si je ne l'avais pas déjà lu, je pense que j'aurais lu 16 lunes grâce à ton avis qui est joliment écrit! Contente que cela t'ait plu.

    RépondreSupprimer
  10. Je vous remercie beaucoup les filles :)

    RépondreSupprimer
  11. Actuellement, je suis en pleine lecture de Beautiful Darkness (17 lunes), et je le trouve meilleur que le tome précédent! Épaississement du mystère d'un côté, révélations de l'autre... et évolution des relations... Très prenant !
    Contente que 16 lunes t'ait plu ^^
    Un conseil : ne tarde pas trop à lire la suite pour ne pas trop perdre le fil ;)

    RépondreSupprimer
  12. Merci de me motiver mais comme je l'ai dans ma PAL, ça ne va pas durer pour le second. Mon souvenir est frais et certaines scènes vont me marquer pendant un temps mais ce que tu dis est légitime Pika :)

    RépondreSupprimer
  13. "Je l'ai parfois trouvé trop "fleur bleu" ce qui fait plutôt bizarre pour un homme... "
    Mais le livre étant écrit par deux femmes ^^ je pense qu'elles n'ont pas su donner toute sa "masculinité" a ce jeune homme. Il est effectivement d'une sensibilité incroyable.

    Le style est un des points forts que je retiens aussi avec les personnages secondaires.

    Biz

    RépondreSupprimer
  14. Je sais que c'était deux femmes, j'aurais du le préciser pour justifier cela. C'est un peu dommage même si je me considère comme sensible^^

    RépondreSupprimer
  15. Cette série me tente beaucoup, j'ai lu beaucoup d'avis positifs.

    RépondreSupprimer
  16. Mince, je mets un 17ème commentaire... ça casse un peu le truc :D
    Bon eh bien j'ai fini Beautiful Darkness... Mais c'est horrrrrrrrrrrrrrrible ! Comment tenir jusqu'à la suite ???

    RépondreSupprimer
  17. I parait qu'il est super mais encore une fois, je crains un cliff insoutenable à la fin...

    RépondreSupprimer
  18. Je compte le lire en 2011 mais ton avis me donne d'ors et déjà envie !

    RépondreSupprimer
  19. Bon, je me laisserai peut-être tentée ... je commence à me méfier des engouements de la blogosphère...

    RépondreSupprimer
  20. Fais comme moi, laisse retomber l'enthousiasme général avant de le lire^^

    RépondreSupprimer
  21. Pour un cliff, c'est un cliff, même une avalanche de cliff ! (et là, tu vas t'imaginer tout et n'importe quoi :D)
    Mais il faut noter que je suis souvent bonne cliente et que je ne vois pratiquement jamais ce qui va arriver... Mais là... c'est intense !

    RépondreSupprimer

Vous avez apprécié cette page? partagez-la

J'aime cette page