vendredi 12 novembre 2010

Anita Blake, tome 2, Le Cadavre Rieur


Résumé : Savez-vous ce que c'est qu'une "chèvre blanche"? Eh bien, en jargon vaudou, c'est un doux euphémisme pour désigner la victime d'un sacrifice humain. Et quand ces types sont venus me demander de relever un mort de deux cents ans et des poussières, j'ai tout de suite compris ce que ça impliquait. Je veux bien égorger des poulets, un mouton, voire un buffle dans les cas désespérés... mais ça, non! Pas question... Mais je les ai envoyés promener, eux et leur chèque d'un million de dollars. L'ennui, c'est que tout le monde n'a pas mon sens moral. Que ces salauds vont bien dégoter quelqu'un pour faire le boulot. Qu'on va se retrouver avec un mort-vivant raide dingue, tout sauf végétarien, et semant la panique. Et que c'est encore la petite Anita qui va devoir se le coltiner! Comme si je n'avais pas déjà assez de problèmes avec les vampires...

Mon Avis : Je continue dans le genre Bit Lit avec l'une des séries les moins convaincantes si l'on s'en tient au premier tome. Trop survolé à mon gout, j'attendais de ce second volet une meilleur construction, un univers plus dense. Sans être une révélation, j'ai bien plus apprécié .

L'univers, gros point faible du premier tome car rien n'est développé, prend de la consistance dès le début. En effet, Anita, héroïne narratrice, prend le temps de nous parler du milieu surnaturel que ce soit sur les réanimateurs ou les autres. Le vaudou est au cœur de l'histoire et nous permet, à travers plusieurs nouveaux personnages, de mieux comprendre le don d'Anita. On se rend compte que son potentiel est bien plus élevé que de relever pour quelques instants un mort.

L'histoire du précédent tome ne m'avait pas transcendée et malheureusement... celle-ci non plus. En fait, le problème principal est la construction : pour un livre si court (moins de quatre cents pages) il n'y a pas moins de quatre intrigues. On alterne chaque partie de l'histoire si bien qu'on a du mal à s'intéresser à une seule. Il faut attendre les derniers instants pour trouver un lien entre elles mais même si je fus surpris par une fin rocambolesque comportant des rebondissements que je n'avais pas vus venir, cela n'a pas réussi à compenser la mauvaise mise en place.
Je me suis aussi rendu compte que dans ces univers bit-lit qui se ressemblaient plus ou moins, mon affection allait beaucoup aux vampires... Contrairement au premier, on n'en voit que très peu. Les zombies prennent le relai et je dois dire que je n'en suis pas particulièrement fan...
Sans vouloir être trop sévère, il faut reconnaitre qu'il y a mieux. Ceci dit, j'ai parcouru les pages avec facilité et engouement jusqu'à le finir en me disant que j'avais passé un bon moment.

Dès le premier tome, j'avais adhéré à la personnalité et au caractère d'Anita. Bien qu'encore une fois, ça n'a rien de novateur, Anita réagit avec autorité et aplomb quand elle affronte le danger. Elle fonce tête baissée et a une fâcheuse tendance à se faire blesser à chaque altercation. Elle me rappelle une certaine Buffy Summers...
Le seul détail qui m'a plus ou moins agacé pendant ce tome était ses échanges houleux avec le maitre vampire Jean-Claude : c'était toujours emprunt d'agressivité et les sujets étaient redondants...
On le voit peu mais je n'arrive pas à accrocher avec son comportement et à ses tentatives de charme que je trouve un peu ridicule. Pour le moment, je n'accroche pas du tout à la manière dont l'auteure amène la séduction...
Sinon, les autres personnages secondaires ne sont pas extraordinaires. Seuls les ennemis de ce tome ont éveillé ma curiosité particulièrement la prêtresse vaudou, Dominga, très crédible en tant que vieille sorcière effrayante et Gaynor, homme d'affaire richissime qui ne recule devant rien pour obtenir ce qu'il désire.

Côté écriture, sans être de la prose admirable, ça se lit particulièrement bien avec un rythme qui repousse l'ennui. Le seul gros reproche que je pourrais faire réside dans les descriptions des personnages. C'est très souvent du genre "elle mesure 1m65 et est blonde aux yeux bleus", ni plus, ni moins. Pour un roman censé être abouti, c'est plus que léger car je trouve très important d'avoir assez d'éléments pour s'imaginer les personnages. Cela revient à regarder un film où l'on comprend ce qu'il se passe sans toutefois voir le visage des personnages... Troublant non?

Pour conclure, je dirais que je ne suis toujours pas convaincu. J'en demande encore plus bien que ce tome a su me faire passer un bon moment. Il faudra que certains détails, surtout la construction de l'intrigue, soient gommés. Je donne donc un 14/20.


9 commentaires:

  1. J'ai lu les 4 premiers tomes et comme toi, j'aime bien mais sans plus et comparé à d'autres séries du genre, c'est de loin pas ma préférée ! Même si j'aime un peu plus à chaque tome :-)

    RépondreSupprimer
  2. J'ai bien aimé aussi mais j'ai trouvé quelques longueurs qui ont "cassées" le rythme...

    RépondreSupprimer
  3. J'ai toujours de la peine avec cette série... Même si la lecture n'était pas totalement déplaisante. J'espère que le tome 3 sera mieux.

    RépondreSupprimer
  4. Finalement je suis la seule a avoir vraiment aimé.

    RépondreSupprimer
  5. J'ai trouvé qu'il s'agissait d'une agréable lecture. Contrairement à toi, j'accroche bien au personnage de jean-Claude et il me tarde d'en apprendre plus sur lui ^^

    Par contre, c'est vrai que des fois je ne comprends pas trop le comportement d'Anita qui est franchement "suicidaire" par moment.

    Il arrive des moments où il faut savoir fermer sa grande g*** et laisser pisser le mouton... mais Anita ne semble pas avoir cet instinct de vie primaire qui consiste à garder ce qu'elle pense pour elle dans l'intérêt de sa peau...

    On verra la suite ^^ héhé

    RépondreSupprimer
  6. Comme je l'ai lu il y a quatre ans, j'en garde un vague souvenir mais j'avais bien aimé. Je pense que c'était parce qu'il n'y avait pratiquement que ça dans le genre alors que depuis, on trouve nettement mieux !

    RépondreSupprimer
  7. J'ai bien plus accroché que toi. Et j'aime aussi le caractère frondeur de Anita même si parfois c'est vrai qu'elle exagère. Et les zombies c'est vrai que c'est moins bien que les vampires mais on voit autre chose comme ça.

    RépondreSupprimer
  8. C'est sûr que ça change. On m'a souvent dit que la suite était bien mieux, à voir donc^^

    RépondreSupprimer
  9. J'avais bien aimé mais j'ai trouvé que le 3 et le 4 étaient bien meilleurs que les deux premiers tomes. Je devrais me lancer dans le 5 bientôt, mais essaie au moins le 3 avant de te donner un avis de la série, je ne crois pas que tu seras déçu!

    RépondreSupprimer

Vous avez apprécié cette page? partagez-la

J'aime cette page