mercredi 8 décembre 2010

Le Baiser du Démon de Lilith Saintcrow


Résumé : Danny Valentine tempérament de feu et nerfs d acier est nécromancienne. Elle loue ses services au plus offrant et ressuscite les morts comme personne. Pourtant elle se serait bien passée de ce contrat avec Lucifer lui-même. Mais comment refuser, et espérer rester en vie ? Engagée pour tuer le fugitif Santino, démon de son état, Danny se voit affublée pour garde du corps d un autre démon en qui elle n a pas confiance, et de deux médiums. Cela dit dans cette affaire, ce n est pas d amis dont elle a besoin, mais plutôt d un miracle. Car la dernière fois qu'elle a rencontré l invincible Santino... elle a failli mourir !

Mon avis : Je ne suis pas du genre à me préoccuper des genres dans lesquels on classe les romans mais ici, je trouve cela nécessaire. En effet, généralement, on le classe en bit lit mais je ne suis absolument pas d'accord. Sur la forme, c'est vrai, on retrouve le ton assez léger du genre à la mode mais sur le fond non. Je considère ce livre comme de l'Urban Fantasy sur fond de Science-Fiction car nous nous trouvons dans un futur plus ou moins proche après un bouleversement du mon dû notamment à la visite des démons sur Terre. Je précise cela car ce genre est parfois évité automatiquement et il serait dommage de s'en priver.

Dans le monde de Danny Valentine, les démons existent et aiment particulièrement leur rendre visite... Ce rapprochement a valu aux humains de développer des dons particuliers. On les nomme les psions qui se déclinent par exemple en Chaman ou encore Nécromante, spécialité de notre héroïne. On est donc plongé dans le futur après l'Eveil, période où se sont développer ces pouvoirs. Depuis, la Terre sombre dans la décadence avec des mafias très puissantes et un trafic de drogue incommensurable.
La technologie a fait un bond non négligeable surtout au niveau des armes reprenant des termes récurrents dans les romans de Science-Fiction. Néanmoins, ils se battent aussi avec des épées rendant ce cocktail assez novateur et intéressant surtout pendant les scènes d'action.

Si l'on me demandait de résumer en un unique mot cette histoire, ce serait indéniablement rocambolesque.
Après une courte partie où Danny est demandée par le Prince des Enfers qui souhaite lui confier une mission, l'action est perpétuelle. On se permet quelques pauses pour souffler et introduire les personnages mais sinon, le rythme est palpitant sans être confus.
L'intrigue se met petit à petit en place. De prime abord, je trouvais le tout assez prévisible et il me manquait des surprises. Peu de temps après, je n'étais pas déçu, le dernier tiers réserve quelques savoureux rebondissements.
Je l'ai termine avec un sentiment de tristesse pour une raison que je ne peux révéler mais d'un autre côté, un engouement total pour continuer cette saga qui réserve de biens agréables moments.

Si vous êtes à la recherche de jeunes demoiselles en détresse qui ne pense qu'à ses relations amoureuses, passez votre chemin, Danny Valentine est avant tout une guerrière.
C'est la première chose que j'ai apprécié dans ce roman, cet absence totale de tout manichéisme. En effet, rien que par sa condition de nécromante, elle est tout le temps aux prises avec la mort et le Mal. D'ailleurs, il ne faut pas oublier qu'elle est en mission pour... le Diable dans ce tome. Ce détail révèle déjà beaucoup.
Dans son caractère aussi on sent que le bien et le Mal se côtoient. Bien que l'on perçoive qu'elle ait un bon fond, elle apprécie de faire couler du sang et fait preuve parfois d'un léger sadisme.
Elle se distingue par son répondant piquant qu'elle utilise parfois à outrance attirant ainsi quelques problèmes.
On la croirait indestructible mais aussi hermétique aux émotions qu'elle puisse paraitre, elle cache au fond d'elle une sensibilité touchante. Ce fut un facteur qui la rend de plus en plus attachante au fil des pages.
On retrouve dans les personnages secondaires aussi cette absence de manichéisme. Chacun a son utilité, sa place. Je retiendrais surtout Jaf', le bras droit de Lucifer qui sera assigné à aider notre héroïne par son comportement d'abord glacial puis de plus en plus humain. Peut-être le personnage le plus réussi. On retrouve aussi son ex-copain, Jace, qui évolue entre l'arrogance et le courage et d'autres que j'ai moins apprécié mais que je vous laisse découvrir.

Le style de ce premier tome est assez étrange car il me parait comme être une qualité mais d'un autre côté son principal défaut. En effet, les descriptions tant au niveau des lieux que sur l'histoire de leur monde en général est assez détaillée, bien écrite mais à côté de cela, on assiste à des dialogues très souvent vulgaires et des passages entiers en langage parlé. C'est assez étrange et je me demande si c'est dû à la traduction ou bien si c'est aussi comme cela en VO...
En tout cas, il se lit très aisément, on en redemande.

Une saga qui promet réellement avec une fin qui ouvre beaucoup de sujets. La sortie du tome 2 est prévu pour le mois de Mars prochain et ce sera avec grand plaisir que je le lirai. C'est donc un coup de coeur qui commence agréablement le mois : 17/20.

11 commentaires:

  1. Très envie de découvrir cette série mais il faudra que j'attende un peu, j'en ai trop sur le feu !

    RépondreSupprimer
  2. Contente que tu es aimé !
    Une bonne lecture loin de la bit lit il fallait le souligner, tu as bien fait.
    Vivement la suite :)

    RépondreSupprimer
  3. Un fan de plus ! Je suis aussi d'accord avec toi sur le fait de le mettre en urban-fantasy. En plus, ça lui permettrait d'avoir plus de lecteurs. :)

    RépondreSupprimer
  4. J'ai vraimennntttt beaucoup aimé ce livre et ça a été une magnifique surprise ! Tout à fait d'accord avec toi sur le genre du roman. Et puis j'ai beaucoup aimé l'héroïne et Japhrimel pour le côté mp *sifflote

    RépondreSupprimer
  5. Un autre livre qui rejoint ma Wish-List grâce à une de tes critiques!

    Je ne sais pas si je devrais te remercier ou non ahah!

    RépondreSupprimer
  6. Bah, j'ai du mal à accrocher avec ce type de personnage : parallèlement au Portrait de Dorian Gray, je lis le premier tome de Kate Daniels et je n'accroche pas du tout ...

    RépondreSupprimer
  7. Je te le dis sans détour : tu "m'énerves" avec tes coup de cœurs ! voilà, non parce que à cause de tes articles, et bien ma Wihslist augmente considérablement... c'est pas justeeeeeeeeee...

    Je blague, bien sûr.

    Mais bon, tu as usé de deux mots qui ne peuvent que me plaire : non manichéisme !

    Je vais donc noter cette trouvaille. Toutefois, je vais la noter avec un petit bémol : attendre ton article sur le deuxième opus en mars, donc.

    Biz et merci.

    RépondreSupprimer
  8. C'est vrai que le livre joue sur plusieurs genre, je l'ai classé en bit-lit mais il correspond très bien aussi à de l'urban fantasy.
    Sinon tu partage mon avis et je suis vraiment contente que tu ai apprécié ta lecture autant que moi.

    RépondreSupprimer
  9. ("...et fait preuve parfois d'un léger sadisme." Ça me fait penser à Sookies! lol)

    Je n'ai pas eu besoin de lire ton avis pour mettre ce livre dans ma wish-list (c'est l'avis d'Aza qui l'a fait!) mais comme je l'ai déjà dit tes avis sont joliment écrits, ils donnent envie (ou pas) et j'aime beaucoup les lire!

    RépondreSupprimer
  10. HAaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaan !!!! Je suis trop dégoûtée de ne pas avoir eu l'occasion de le lire !!!! Bouuuuuuuuuh ! J'espère en avoir l'occasion très prochainement !

    RépondreSupprimer
  11. Merci pour les compliments :)

    C'est dommage Véro mais je comprends que ce genre d'héroïne puisse ne pas plaire.

    Désolé pour ta PAL nanet^^

    RépondreSupprimer

Vous avez apprécié cette page? partagez-la

J'aime cette page