jeudi 30 décembre 2010

Les Dossiers Dresden, tome 2, Lune Fauve


Résumé : Les affaires ne vont pas fort. En fait, elles sont carrément en arrêt maladie, et même pas à cause d'une malédiction ancestrale ! Chicago devrait regorger d'affaires intéressantes pour le seul magicien officiel du pays ; pourtant, l'agenda d'Harry est aussi vide que le crâne d'un zombie. Aucun boulot en vue, magique ou non.
Heureusement, la police a besoin d'Harry pour élucider un meurtre... très particulier. Si je vous dis : un corps en charpie ; d'étranges empreintes griffues ; la pleine lune... ? Ah, on est loin de Questions pour un champion...

Mon Avis : Le premier tome des Dossiers Dresden, malgré des avis souvent partagés, m'avait énormément plu. C'était une lecture simple, efficace, avec un humour sarcastique comme je les aime, tout pour se détendre allègrement. Je n'attendais rien de plus de ce deuxième tome et, même beaucoup de choses ont changé, j'ai pris beaucoup de plaisir.

L'univers mis en place par Jim Butcher est drôlement efficace. En effet, comme peut le faire supposer le titre, l'histoire tourne entièrrement autour des loups. L'auteur utilise le même principe que dans le premier tome pour nous faire passer la "théorie" (ici tout le mythe lycanthrope, loups-garous etc.) : soit Harry, en tant que narrateur nous prend à parti soit il converse avec l'esprit nommé Bob. Ce fut très intéressant de balayer de long en large ce mythe (avec quelques nouveautés pour moi) et même si je ne suis pas érudit sur le mythe initial, j'ai appris de nombreux détails bien que l'on reste dans l'imaginaire et les légendes.
Outre les éléments informatifs sur les loups, la magie dans ce tome est bien mieux exploitée. Harry l'utilise plus et de manière beaucoup moins retenue. On pouvait reprocher cela au premier tome mais pour sa défense, ses ennuis avec la Blanche Confrérie ne l'ont pas aidé.
Même si je trouvais l'univers assez travaillé précédemment, ce tome monte d'un niveau sur ce paramètre que j'aime tant en Fantasy.

Ce tome se lit assez rapidement et il est assez complexe de le poser car l'auteur fait en sorte que chaque fin de chapitre se termine par un suspens assez insoutenable.
Tout comme pour l'univers de cette saga, l'histoire a pris une autre dimension. En effet, l'intrigue est beaucoup moins légère, plus aboutie et surtout rocambolesque.
L'aspect policier est très bien exploité : de nombreux suspects, des rebondissements alléchants etc. Je n'ai pas réussi à anticiper ce qui allait se passer et je considère cela comme un grand facteur d'appréciation.
On ne pourra pas reprocher à l'auteur d'avoir fait en sorte qu'Harry s'en sorte facilement... Il frôle la mort à plusieurs reprises et se retrouve dans des situations dont on peut vraiment s'interroger sur l'issue.
C'est avec un certain sérieux que Jim Butcher a travaillé son histoire ; cela fait changer le ton général comparé au premier tome mais ce fut jouissif.

Parlons de Harry Dresden... La seule chose qui me vient en tête en repensant à lui est "pauvre Harry"...
Dès le départ de l'histoire, on sent que sa situation pourrait être plus prospère : plus de contrats intéressants, une vie sentimentale toujours aussi chaotique, la mafia toujours menaçante... Par la suite, comme évoqué précédemment, il ne connait pas le répit dans ce tome et s'en prend, excusez de l'expression, "plein la tronche" mais c'est très bien amené.
J'aime beaucoup ce personnage, un anti-héros des plus sarcastiques. En revanche, je l'ai trouvé beaucoup plus sérieux, plus réaliste face à la situation et surtout encore plus courageux.

Ce tome est aussi rendu plus complexe par la profusion de personnages. On retrouve bien évidemment l'inspecteur Murphy avec qui Harry entretient une relation assez conflictuelle qui cache cependant quelques sentiments difficiles à cerner. J'ai trouvé cette relation encore plus intéressante.
Susan, la journaliste, est encore présente. Autant elle a pu m'agacer avec sa curiosité parfois malsaine, autant, dans ce tome, elle dévoile une autre partie de sa personnalité et sa relation avec Harry va évoluer mais... je m'abstiendrai d'en dire plus.
Marcone, le parrain de la mafia, se charge de compliquer la tache de notre cher ami pour le meilleur et pour le pire. Il est particulièrement insupportable mais très réaliste dans le côté "pourriture".
Je ne vois pas de manière de vous présenter les nouveaux personnages sans vous en révélez trop sur l'histoire ; aussi je préfère vous laisser les découvrir par vous-même.
Une évolution des relations, de nouveaux protagonistes intéressants, un nouvel atout pour ce roman.

L'écriture de Jim Butcher est toujours aussi agréable à lire. Sans être de la grande littérature, on reste dans un registre léger avec une utilisation modérée du langage parlé.
Il distille à merveille, à travers Harry (narrateur de l'histoire), son humour empli de sarcasmes vraiment désopilant parfois. Comme ce tome est plus sérieux, l'utilisation de l'humour est moins omniprésent mais je n'en ai pas fait de cas.
Une écriture fluide et un humour comme je les aime, Butcher est un auteur à suivre pour tout amateur du genre.

Tous les ingrédients sont une nouvelle fois réunis pour passer un très bon moment de lecture. Ce tome a pris une autre dimension, l'aspect policier ayant pris le pas sur une intrigue légère. Un e série que je recommande avec avidité. j'attribue donc la note de 16/20.

Cette lecture a été réalisée dans le cadre d'une LC sur livraddict et je remercie les divers participants :)
Pommette
Phooka
Frankie
Yumiko
Pénélope
Heclea
Latite06
Petit-lips
Lou
Morgouille
Taliesin
Zatoun
blueverbuena

15 commentaires:

  1. J'ai aussi apprécié ce deuxième tome, qui est plus abouti que le 1. J'aime beaucoup ta critique très complète. Je me réjouis de lire le tome 3.

    RépondreSupprimer
  2. J'ai hâte de poursuivre cette série, j'aime vraiment beaucoup Harry !

    RépondreSupprimer
  3. Merci pour vos commentaires, je continue à passer sur les blogs dans la journée :)

    RépondreSupprimer
  4. Je ne suis toujours pas convaincue de retenter mais contente que cette série te plaise ! (^-^)

    RépondreSupprimer
  5. C'est dommage mais si c'est le cas, tu m'en diras des nouvelles ;)

    Merci de ton passage

    RépondreSupprimer
  6. Je plussoie Yumiko pour ce qui est de la critique très complète ! =)J'ai moi aussi trouvé ce deuxième tome un cran au dessus du premier.
    Vivement le troisième opus !

    RépondreSupprimer
  7. Je suis tout à fait d'accord avec toi et ton article est excellent ! Vivement le 3 !

    RépondreSupprimer
  8. Chouette lecture même si j'avais préféré le tome 1 ; pas d'hésitation, il y aura un tome 3 pour moi ;)

    RépondreSupprimer
  9. Merci à vous en espérant que le tome 3 nous réserve de bons moments :)

    RépondreSupprimer
  10. J'ai vraiment apprécié ce tome 2 moi aussi. L'univers de la série se met en place et Harry est toujours aussi sympathique. A bientôt pour la lecture du tome 3 :)

    RépondreSupprimer
  11. Ma réticence vient ssans doute du fait que je e suis pas fan de bit-lit...

    RépondreSupprimer
  12. Je plussoie les autres, ta critique est hyper complete, et tu me donnerai envie de lire le tome 2 si ça n'avait pas été déja fait!
    Merci pour ton passage sur mon blog, aussi :D

    RépondreSupprimer
  13. Merci :)

    Par contre, Véro, ce n'est pas de la bit-lit cette saga mais plutôt de l'urban fantasy. On retrouve le ton léger de la bit lit cependant.

    RépondreSupprimer
  14. J'ai beaucoup aimé la façon dont Jim Butcher a introduit l'enquête, l'intrigue est beaucoup mieux construite et on a pas l'impression qu'Harry dénichent les indices "par hasard"...

    Fiou, c'est une chronique longue mais très intéressante en tout cas ^^

    RépondreSupprimer

Vous avez apprécié cette page? partagez-la

J'aime cette page