Pages

jeudi 4 mars 2010

Le Manoir des Sortilèges de Serge Brussolo

Résumé : Gilles, un jeune écuyer, voit mourir son maître au cours d'un tournoi. Devenu la propriété du vainqueur, le voilà dès lors contraint de servir un étrange chevalier à l'armure couverte de rouille, et dont personne n'a jamais vu le visage. Ce baron maudit serait-il lié aux enlèvements d'enfants qui terrorisent la contrée ?
Peu après, ce maître mystérieux accepte une mission : retrouver, au coeur d'un manoir perdu dans les forêts du Ponant, un grimoire de sorcellerie dont la possession confère des pouvoirs maléfiques. Commence alors pour l'écuyer un dangereux voyage, qui va lier son sort à celui d'un monstre et l'entraîner aux confins de la peur.
Dans la veine du Château des poisons et de L'Armure de vengeance, Serge Brussolo nous plonge au coeur des superstitions et des ténèbres, dans un suspense qui ne laisse nul répit.

Mon avis : Dans le cadre de mon dernier partenariat, j'ai été choisi pour lire ce "policier" de Serge Brussolo dont le synopsis m'intriguait fortement. Pourtant, on ne peut pas vraiment dire que ce soit une nouvelle fois mon registre préféré... En effet, la période médiévale ne m'a jamais vraiment intéressé que ce soit en terme d'étude (je me rappelle m'être ennuyé à mourir pendant les cours sur cette période...) ou en terme de lecture à part quand la composante Fantasy y est ajouté. Cependant, depuis que j'ai lu le dernier roman de Ken Follet, j'avoue que le genre ne me pose plus de problème et cela s'est encore confirmé avec ce livre.

Un style efficace mais conventionnel

Serge Brussolo, dans ce livre, ne brille pas par son style littéraire qui est relativement banal. Il ne fait preuve d'aucun style particulier, identifiable entre plusieurs. L'écriture est assez glaciale comportant quelques termes médiévaux très justement distillés. En effet, même sans connaître tout ce registre, on est en aucun cas gêné dans la compréhension de l'histoire.
Cependant, il n'y a aucune maladresses, cela se lit relativement bien, toute l'intrigue est très ordonné. L'auteur rend ainsi son livre efficace ne se perdant pas continuellement dans des détails inutiles.

Des personnages vraiment mis en relief

Le principal atout de ce livre réside dans la qualité de la description de ses personnages. En effet, le trio qui compose cette aventure est vraiment très complémentaire. Nous avant en premier lieu le baron maudit, Foulques de Braz : un paladin d'une grande puissance, froid, grincheux, directif : un chevalier dans toute sa splendeur. Gilles, un jeune écuyer, qui après la défaite de son maître face à Foulques, est obligé de se mettre à son service. Aux premiers abords, le jeune homme s'avère être d'une naïveté à la limite du supportable mais, plus les chapitres avancent, plus il s'affirme et arrive, malgré ses pensées quelque peu conditionnées, à garder une sorte de maîtrise sur les événements et ses compagnons de voyage. Enfin, le dernier protagoniste est une jeune femme, Tara, une jeune sorcière envoyée par le prieuré pour aider Foulques dans sa quête où la sorcellerie est si présente que seule une sorcière peut y lever les pièges et autres mystères. J'ai vraiment apprécié ce personnage par le paradoxe entre son érudition vraiment complète et sa passion aveugle pour le paladin.

Une intrigue très complète

Bien qu'on puisse reprocher à se roman une certaine absence d'originalité (cocktail basique de médiéval, mysticisme, horreur...), il n'en est pas moins plus qu'intéressant. En effet, à part quelques passages assez ennuyeux où tout simplement un peu grotesques (l'attaque des moutons), le reste de l'histoire est prenant à souhait, on est sans cesse dans l'interrogation ou le doute. On ne sait pas où l'on va, on a du mal à prévoir la suite des événement et encore plus le dénouement. Foulques pourra-t-il lever sa malédiction? Tara sera-t-elle amnistiée? Gilles arrivera-t-il à faire succomber la jeune sorcière? Une conspiration se cache-t-elle derrière tout cela? Tout ce qui rend un policier alléchant bien que j'ai un peu de mal à le classer dans cette catégorie mais ceci est un autre problème.

Je ne classerai pas ce livre comme un chef-d'oeuvre mais tout y est réuni pour qu'il vaille le détour. Les amateurs de cette période historique seront encore plus ravis ce qui n'empêche pas les novices tels que moi d'y prendre gout.
J'attribue ainsi la note de 15/20 à ce policier et remercie Livraddict pour ce partenariat ainsin que Le Livre de Poche.




12 commentaires:

  1. Encore un bon avis!!! vous allez me convaincre!!! :D

    RépondreSupprimer
  2. Il est dans ma PAL et ton avis me conforte dans mon choix !

    RépondreSupprimer
  3. Prenez-y un grand plaisir, il vaut le détour!

    RépondreSupprimer
  4. J'avais hésité à demander ce partenariat parce qu'il me plaisait bien ce roman (et puis j'aime bien Brussolo). Tu as fini de me convaincre..Hop , dans ma LAL!

    RépondreSupprimer
  5. Je suis ravi que cela t'ai poussé à le mettre dans ta LAL!
    par contre, je ne connaissais pas Brussolo, tu peux me conseiller des romans de cet auteur que tu as adoré?

    RépondreSupprimer
  6. Honnêtement, la couverture n'a pas su me convaincre. J'avais préféré un autre livre présenté à ce partenariat...
    Ton avis ne me fait pas regretter de ne pas l'avoir choisi (La Malédiction d'Old Haven était génial), mais je pense que si un jour ce livre arrive dans mes mains, je ne le reposerais pas sans l'avoir lu !

    RépondreSupprimer
  7. Pour ceux qui sont interessés , il y a un challenge Brussolo justement en ce moment:
    http://books2heaven.over-blog.com/article-challenge-serge-brussolo-45809252.html

    RépondreSupprimer
  8. Bonjour Lexounet,
    J'ai rajouté le lien de ton billet, en bas de mon article sur ce même livre (^_^)
    Bises!

    RépondreSupprimer
  9. Hey !

    Tu sais quoi y'a quand même un truc qui m'a échappé dans cette lecture. Si la malédiction est dans la tête du chevalier, ce qui est le cas, pourquoi dans la forêt les loups on peur d'approcher les voyageurs, sur une bonne partie du chemin ??? Je sais pas si j'ai raté l'explication, mais en attendant c'est là le seul point qui me gène dans ce livre.
    Bonne semaine.
    Florel

    RépondreSupprimer
  10. Oula Flo', je ne m'en souviens pas s'il y avait une explication. Ceci dit, je pense que même si la malédiction est logée dans sa tête, elle a un impact sur ce qui l'entoure.

    Merci Flo'

    RépondreSupprimer
  11. Je viens voir ! Ok pas mal question d'onde négative, j'aurais dû y penser. Je suis trop courge.
    Biz et bonne lecture.

    RépondreSupprimer
  12. Mais non tu n'es pas courge (même si c'est bon^^). Si ce n'est pas explicite, c'est une question qui se justifie. :)

    RépondreSupprimer

Vous avez apprécié cette page? partagez-la

J'aime cette page