dimanche 11 avril 2010

Saint Seiya Episode G, Tome 5

On continue dans la série des Saint Seiya avec ce cinquième une nouvelle fois sans intérêt particulier dans l'histoire de fond. Il est en effet en trois temps mais ne concerne que très peu la trame principale.

On commence par un affrontement entre Aiolia et un envoyé des Titans à savoir l'esprit du Roi Minos (père du Minotaure dans la mythologie grecque). Ce combat, sans être étonnant est très agréable du fait des très jolies planches avec ses nombreux détails préservant quand même la lisibilité. Il est cependant consternant car, comme précédemment contre les Géants, le suspens n'est pas à son comble...

Ensuite, nous assistons à l'émouvante histoire du tout jeune Chevalier de Bronze du Lynx, Retsu et de son maitre, le Chevalier d'Argent du Triangle, Noesis. Ils sont en effet attaqués par un autre monstre mythologique à savoir une des trois Gorgones (une sœur de Méduse). Le maitre se voit dans l'obligation de se sacrifier pour son apprenti qui doit affronter la monstruosité. Arrive alors notre inconditionnel Aiolia qui dissimule son identité pour que le jeune chevalier croit en son potentiel. Un très bon moment de sentiments purs soulignant le principe de l'apprentissage et des rapports privilégiés entre maitre et apprenti.

On en termine dans une troisième partie par un flashback qui permet d'en apprendre plus sur le serviteur d'Aiolia, Galan. On comprend maintenant pourquoi il a perdu son œil et son bras. Une partie encore une fois centrée sur l'aspect émotionnel malgré un rapide combat.

A défaut de faire avancer l'histoire en elle même et de proposer des combats d'anthologie, ce tome est très agréable à regarder par ses très belles planches et par une démonstration de sentiments chargés de pureté. Je reste toujours très mitigé mais la lecture est agréable et mérite un 13/20.

2 commentaires:

  1. Juste une petite question pour avoir lu un certains nombre de tome de la série de base, est-ce que ici aussi tout les combats finissent avec un tragicomique "j'explose mon cosmos et je deviens plus fort alors que je viens de m'en prendre plein la tête"
    Ce que je trouvais très gavant...

    RépondreSupprimer
  2. Cela reste signé du Kurumada alors.... oui. J'espérais aussi un peu d'originalité mais pour le moment rien de très novateur à part de sublimes armures.
    Dans les combats, très beau rendu des attaques mais les dialogues sont insipides.

    RépondreSupprimer

Vous avez apprécié cette page? partagez-la

J'aime cette page