mardi 13 avril 2010

Les aventures de Tintin et Milou, tome 05 : Le Lotus bleu

Résumé : Un messager venu de Chine vient rencontrer Tintin dans le palais de son ami le Maharadjah de Rawajpoutalah, où notre héros se repose. mais il est touché par une fléchette empoisonnée au radjaïdjah, le poison qui rend fou. Il n'a que le temps de prononcer les mots Shanghaï et Mitsuhirato, avant de sombrer dans la folie. Très vraisemblablement, cette affaire a un lien avec les trafiquants de drogue que Tintin a combattus dans l'album Les Cigares du pharaon. Tintin part à Shanghai pour rencontrer Mitsuhirato mais subit divers attentats ratés...

Mon avis : Tadaaaaam. Désolé pour cette entrée en matière quelque peu farfelue mais c'est pour dire, enfin un super Tintin. Comme je l'avais souligné sur les albums précédents, l'histoire était quelque peu décousue et les dessins approximatifs. Le Lotus Bleu est donc la suite des Cigares du Pharaon. Tintin continue son parcours qui le mène de l'Europe à l'Asie de l'Est en passant par le Moyen Orient où il avait déjoué un complot sur un trafic de drogue.

L'intrigue est donc très bien construite à partir d'un complot de plus haut niveau impliquant plusieurs pays. On commence par la convocation de notre reporter, dès son arrivée à Shangaï, par un certains Mitsuhirato qui essaie de le renvoyer au Moyen Orient pour l'éloigné de l'Asie afin qu'il ne se mêle pas des complots qui se trament. Du côté des méchants, on retrouve les Américains Dawson et Gibbbons qui tente sans cesse d'abattre notre héros. Tout cet agrégat de mauvais bougres conspirent afin de déclencher une guerre entre la Chine et le Japon. Tinitin va rencontrer une famille de Chinois qui va l'aider à déjouer les plans machiavéliques et fera la connaissance d'un personnage qu'on retrouvera à notre retour en Asie, Tchang.

Tintin, tout au long de l'album alterne sans cesse entre enquête et fuite. L'action est perpétuelle et bien construite, un régal. Une petite touche d'humour est apportée une nouvelle fois avec nos amis les Dupont et Dupond qui sont chargés d'arrêter Tintin mais qui par leurs bourdes nous amusent bien.

Le dessin est lui aussi plus affirmé et détaillé sans être vraiment très beau.

On est enfin lancé sur les très bons albums qui ont fait la renommée internationale du reporter belge. Un tout qui vaut un 16/20.

Vous aimerez sans doute :
- Tintin au Congo
- Tintin en Amérique
- Tintin et les Cigares du Pharaons

3 commentaires:

  1. ce ne sont pas ces aventures ca c'est le resume du livre ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non le paragrphe du milieu raconte les aventures de tintin et ces compagnons

      Supprimer
  2. Saviez-vous que dans "Le Lotus Bleu" Hergé parle des pieds bandés, du boycott des produits japonais, du trafic d'opium et des concessions de Shanghai...!? Tout un pan de l'histoire chinoise! http://uneautreasie.com/tintin-mysteres-lotus-bleu

    RépondreSupprimer

Vous avez apprécié cette page? partagez-la

J'aime cette page