jeudi 15 avril 2010

Saint Seiya Episode G, Tome 6



Ce tome démarre en trombe par l'affrontement d'Aiolia et Coeos le Titan devant le sanctuaire en Inde où Shaka, le Chevalier d'Or de la Vierge invoque un mystérieux pouvoir pouvant stopper les Titans. Cependant, ce dernier nécessite une méditation donc une protection ordonnée à Aiolia.
Ce combat comporte de magnifiques planches et un rebondissement intéressant malgré l'éternel jeu auquel s'adonne Kurumada à savoir "je suis au bord de la mort mais je fais exploser mon Cosmos encore plus fort" qui frise souvent le ridicule. C'est dans l'émotion que Aiolia va le chercher rendant négligeable cet aspect.
On rentre ensuite dans une phase très découpée entre plusieurs personnages : tout d'abord un entretien entre le Grand Pope et Masque de Mort. Ce dernier lui prête une allégeance dans le mal. Par la suite, deux Géants (très bien dessinés) se dressent devant Aiolia qui n'a plus aucune force après son combat mais Shaka a fini son rituel et intervient à son secours... On en finit avec l'arrivée d'un héros réanimé par les Titans, Hector, chargé d'attaqué le Chevalier d'Or du Lion. Cependant, pendant sa convalescence, on a ordonné à Milo, Chevalier d'Or du Scorpion, de le protéger malgré leurs différents (apportés avec une sympathique touche d'humour).

En somme, un tome où se mêlent affrontements, humour, émotions, jolies planches mais l'on reste loin d'une saga très palpitante où rien n'est prévisible. L'histoire de fond n'est pas assez exploitée pour le moment à mon sens. Ce tome mérite donc un 13/20 même s'il n'est pas facile de juger ce genre de livre.

2 commentaires:

  1. coucou! j'avoue que je ne lis pas de manga alors...je ne serias pas un bon juge! par contre tintin et le lotus bleu..j'adore!

    RépondreSupprimer
  2. Je ne suis pas un grand grand amateur de manga mais un de temps en temps c'est pas mal. Cependant, ça se lit très vite pour ce que ça coute :(

    RépondreSupprimer

Vous avez apprécié cette page? partagez-la

J'aime cette page